Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




"L'autonomie proposée par le Maroc est une très bonne formule pour mettre fin à l'affaire du Sahara" (ministre hongrois de la Justice)


Samedi 7 Mai 2016 modifié le Dimanche 8 Mai 2016 - 00:50




"L'autonomie proposée par le Maroc est une très bonne formule pour mettre fin à l'affaire du Sahara" (ministre hongrois de la Justice)
Le plan d'autonomie des provinces du Sud présenté par le Maroc constitue "une très bonne formule" pour mettre fin au différend autour de la question du Sahara, a affirmé le ministre hongrois de la Justice, Laszlo Trocsanyi.

"Nous estimons que l'autonomie proposée par le Maroc est une très bonne formule pour mettre fin à cette affaire, un dossier ouvert depuis assez longtemps, et nous espérons que les Nations unies soutiennent également cette idée", a souligné le ministre hongrois dans un entretien publié samedi par le quotidien "L'Opinion". "Nous allons vous soutenir à ce sujet, parce que nous savons que c'est, politiquement, très important pour les Marocains", a poursuivi M. Trocsanyi qui a effectué récemment une visite au Maroc durant laquelle il a eu des entretiens notamment avec le Chef du gouvernement, le ministre de la Justice et des libertés et le ministre des MRE et des Affaires de la migration.

En ce qui concerne l'arrêt du Tribunal européen annulant l'accord agricole entre le Maroc et l'Union européenne, rendu en décembre dernier, M. Trocsanyi a indiqué qu'il est venu au Maroc également pour "comprendre les enjeux de ce problème et ce qui se passe dans la réalité", notant que "le Tribunal de première instance du Luxembourg qui a pris cette décision a présenté une argumentation douteuse pour justifier sa décision".

Relevant que des Etats européens comme la France, la Belgique, l'Espagne et le Portugal sont intervenus du côté du Maroc dans ce litige, le ministre hongrois a indiqué que "nous allons également envisager une telle démarche, en rentrant à Budapest".

S'attardant sur l'accord qu'il a signé récemment à Rabat avec son homologue marocain, pour l'élargissement du domaine de coopération judiciaire entre les deux pays, le responsable a expliqué que l'objectif de cet accord consiste à promouvoir les échanges et le partage des expériences entre les responsables et les juristes du Maroc et de la Hongrie concernant la réforme et la modernisation de l'appareil judiciaire.
Samedi 7 Mai 2016 - 18:18





Nouveau commentaire :
Twitter