Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








L'auteur présumé de l'attentat dans une gare de Bruxelles est mort


Mercredi 21 Juin 2017 modifié le Mercredi 21 Juin 2017 - 14:27

L'auteur présumé de l'attentat dans une gare de Bruxelles est mort, a indiqué le parquet fédéral belge à l'AFP.




L'auteur présumé de l'attentat dans une gare de Bruxelles est mort
Une explosion a eu lieu ce mardi soir au sein de la gare centrale de Bruxelles. Après celle-ci, l'auteur présumé a été neutralisé par des soldats belges protégeant l'infrastructure. Sa mort, après une courte période d'hésitation sur la question, a été annoncée par le parquet fédéral dans la soirée. Il n'y a pas d'autre victime à déplorer.

"L'incident est considéré comme une attaque terroriste", a déclaré le porte-parole du parquet fédéral belge (chargé des affaires de terrorisme) Eric Van Der Sypt, lors d'une courte allocuation près du lieu de l'attaque.

Selon un témoin, l'auteur a crié "Allah Akbar" juste avant l'explosion, qui a causé un puissant souffle, selon la police.

"Les militaires l'ont neutralisé avec des coups de feu" vers 20H50 (18H50 GMT), a indiqué un porte-parole de la police belge, Peter De Waele. M. Van Der Sypt a indiqué de son côté qu'il ne pouvait "pas confirmer si l'auteur est mort ou vivant".

Vers 23H00 (21H00 GMT), le suspect était toujours au sol, immobile. Le service de déminage vérifiait la présence éventuelle d'explosifs sur lui, selon les informations transmises par le parquet fédéral à l'agence Belga.

La gare a été bouclée par les forces de l'ordre et évacuée, ce qui a provoqué un "réel mouvement de panique", selon un porte-parole d'Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire belge.

"Des gens traversaient des voies", a-t-il ajouté. Tout le trafic ferroviaire a été interrompu.

Plus aucun train ne circulait dans la capitale belge et des lignes de bus ont été déviées du centre-ville. Le métro était gratuit pour aider les gens à rentrer chez eux.

La "petite explosion", selon les termes utilisés par les autorités, semble être provenue d'une valise, selon un témoin. Des photos de témoins sur les réseaux sociaux montraient une gerbe de feu de plusieurs mètres dans les couloirs de la gare, apparemment peu fréquentés.

"A l'entresol, quelqu'un criait. J'ai pas prêté attention. Puis il a crié Allah Akbar. Et là il a fait exploser le trolley (valise à roulettes, ndlr)", a déclaré Nicolas Van Herrewegen, témoin direct de la scène, agent de triage de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB).

"C'était pas vraiment une grande explosion mais l'impact était pas mal. Autour à deux, trois mètres les gens sont partis en courant", a témoigné l'agent de triage.


Mercredi 21 Juin 2017 - 00:45





Nouveau commentaire :
Twitter