Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'attribution des premières licences 4G au Maroc ouvre la porte à de nouveaux flux de recettes (OBG)


Jeudi 26 Mars 2015 modifié le Jeudi 26 Mars 2015 - 20:23

Les trois principaux opérateurs de téléphonie mobile du Maroc ont remporté des licences leur permettant de commercialiser des services 4G, ce qui ouvre la porte à de nouveaux flux de recettes, a indiqué jeudi l'Oxford Business Group (OBG).




Le régulateur du secteur des télécoms au Maroc, l'ANRT, a annoncé le 18 mars l'attribution d'une licence 4G à chacun des trois opérateurs : Maroc Télécom, Méditel et Inwi pour un montant global de 187 millions d'euros, a rappelé l'OBG dans son analyse consacrée à la téléphonie mobile au Maroc.

Les autorités marocaines s'attendent à une hausse rapide du chiffre d'affaires des opérateurs une fois les services 4G lancés, même si le déploiement de la 4G ne saura se faire sans de lourdes dépenses de capital pour la modernisation du réseau de la part des opérateurs, a souligné l'étude du cabinet britannique d'intelligence économique.

Maroc Telecom a remporté les fréquences les plus recherchées, déboursant 93 millions d'euros pour la licence d'utilisation de la bande. Méditel, le deuxième opérateur du pays, et Inwi le dernier opérateur à avoir fait son entrée dans le secteur, en 2010 ont payé chacun 46 millions d'euros, a affirmé l'OBG.

Et d'ajouter que l'appel d'offres portant sur les licences a été reporté à plusieurs reprises. L'ANRT avait initialement prévu d'attribuer les licences 4G au début de l'année 2013, dans l'optique de lancer la commercialisation des services à la fin de la même année.

Après quelque retard, la nouvelle date limite du dépôt des candidatures a été fixée au 12 mars 2015. Seuls les trois principaux opérateurs du pays ont répondu à l'appel d'offres, a souligné l'OBG.

Les candidatures des soumissionnaires ont été examinées par l'ANRT en s'appuyant sur l'investissement prévu par chaque opérateur dans de nouvelles infrastructures, leurs engagements en termes de couverture, la qualité de service proposée, leur compétitivité et leur business plan sur le long terme, ainsi que l'offre financière présentée.

Selon les analystes de l'OBG, ces premières licences 4G devraient contribuer à débloquer de nouvelles sources de recettes pour les opérateurs. Les taux d'utilisation de la téléphonie mobile continuent de grimper au Maroc. Le nombre d'abonnés aux services de téléphonie mobile a augmenté de 4 % en 2014, tandis que l'utilisation a fait un bond de 11 % en glissement annuel en 2014, atteignant le chiffre de 92 minutes par consommateur.

Le nombre d'abonnés aux services mobiles au Maroc a dépassé les 44,1 millions à la fin 2014, traduisant une pénétration de près de 133 %, l'un des taux les plus élevés d'Afrique du Nord, relèvent les experts du cabinet d'études britannique.

D'après l'étude de l'OBG, la commercialisation des services de la 4G devrait avoir un impact notable sur l'économie du Royaume car chaque doublement du volume de l'utilisation de données mobiles devrait se traduire par une croissance de 0,5 du PIB.
Jeudi 26 Mars 2015 - 20:19





Nouveau commentaire :
Twitter