Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'attentat "barbare" de Marrakech ne compromettra pas le processus démocratique et de développement au Maroc


Vendredi 6 Mai 2011 modifié le Vendredi 6 Mai 2011 - 13:58

L'attentat "barbare" commis le 28 avril dernier à Marrakech faisant plusieurs morts et blessés ne compromettra pas le processus démocratique et de développement engagé au Maroc, a souligné le président du Centre des études hispano-marocaines, Miguel Angel Puyol Garcia.




Miguel Angel Puyol Garcia
Miguel Angel Puyol Garcia
Cet attentat, qui a fait des victimes innocentes, vise à torpiller le processus démocratique enclenché depuis plusieurs années au Maroc et à freiner les avancées réalisées par le Royaume dans tous les domaines, a indiqué M. Puyol Garcia, dans une interview à MAP-Madrid.

Après avoir dénoncé l'attentat qui a visé la ville de Marrakech et la Place de Jemaâ El Fna, qui constitue un "patrimoine de toute l'Humanité et une source de fierté pour le Maroc et les Marocains", M. Puyol Garcia a fait observer que l'acte criminel de Marrakech ne découragera pas les touristes à visiter le Royaume, un pays "merveilleux et hospitalier", a-t-il dit.

"Les auteurs de l'attentat de Marrakech se trompent s'ils pensent que cet acte barbare va décourager les touristes à visiter le Maroc et à renforcer les liens d'amitié avec le peuple marocain", a encore insisté M. Puyol Garcia, assurant que l'attentat "n'a fait que resserrer les rangs" de toutes les composantes de la société marocaine.

Le président du Centre des études hispano-marocaines, basé à Saragosse (Nord de l'Espagne), a, dans ce sens, mis en exergue la capacité du Maroc à dépasser cette épreuve, saluant les avancées réalisées par le Royaume en matière de démocratie et de liberté.

"Le Maroc avance avec des pas sûrs, sous la conduite du Roi Mohammed VI, vers un avenir prometteur dans le but de consolider la liberté, la démocratie et le bien-être pour tous les Marocains", a-t-il relevé, affirmant que le Maroc est sur la bonne voie pour réaliser les objectifs escomptés.

Les réformes engagées par le Maroc dans les différents domaines commencent à donner des résultats positifs, selon M. Puyol Garcia, qui s'est félicité de la "parfaite symbiose" entre le Roi Mohammed VI et le peuple marocain.

Puyol Garcia avait souligné récemment que la réforme constitutionnelle et politique annoncée par le Roi dans son discours du 9 mars dernier constitue un "progrès sans précédent" vers la consécration de l'Etat de droit au Maroc, indiquant qu'il s'agit d'un discours "historique" pour la consécration de l'Etat de droit et l'édification d'un "avenir meilleur" dans le but de réaliser les aspirations du peuple marocain.

"Avec son esprit de dialogue et sa volonté de renforcer ses institutions, le Maroc a donné l'"exemple" à tous les pays de la région, avait précisé Puyol Garcia, également juriste, saluant la teneur du discours royal qui consolide les acquis des réformes démocratiques et augure d'une nouvelle ère au Maroc.

Le Centre des études hispano-marocaines vise à promouvoir le dialogue et la coopération entre le Maroc et l'Espagne tout en promouvant l'échange culturel et le métissage entre les deux pays. Il oeuvre également pour le renforcement des liens entre les sociétés civiles des deux pays à travers des activités académiques, politiques, économiques, culturelles et éducatives.




Vendredi 6 Mai 2011 - 12:11





Nouveau commentaire :
Twitter