Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'armée syrienne et les Kurdes avancent pour prendre en étau l'EI


Lundi 6 Juin 2016 modifié le Lundi 6 Juin 2016 - 16:43

L'armée syrienne soutenue par l'aviation russe et les combattants arabo-kurdes appuyés par les États-Unis opéraient lundi séparément pour prendre en étau le groupe Etat islamique (EI) dans le nord de la Syrie.




En ce premier jour du Ramadan, des raids contre un marché dans l'est ont causé la mort d'au moins 17 civils, dont la moitié sont des enfants.

La pression s'accroît de jour en jour sur l'EI qui, deux ans après son offensive éclair pour créer un "califat", doit également résister à une offensive d'envergure en Irak, où les forces gouvernementales cherchent à s'emparer de sa place forte de Fallouja.

L'EI, qui compte entre 19 et 25.000 combattants dans les deux pays selon les estimations américaines, fait face à une double opération dans le nord de la Syrie.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les forces du régime avancent vers le sud-est et se trouvent à 30 km de l'aéroport de Tabqa et à 24 km du lac Assad, un large réservoir d'eau dans la vallée de l'Euphrate. Tabqa est situé à une cinquantaine de km à l'ouest de Raqa, la capitale de facto du califat autoproclamé de l'EI.

De l'autre côté, la coalition arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS) est à 60 km au nord et n'avance plus vers le sud car son objectif prioritaire est la prise de Minbej, une localité stratégique pour les Kurdes.

(Avec AFP)
Lundi 6 Juin 2016 - 16:42





Nouveau commentaire :
Twitter