Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'appel à la normalisation des relations Maroc-Algérie, un nouveau témoignage de l'avènement du nouvel ordre maghrébin (Dati)


Vendredi 18 Novembre 2011 modifié le Vendredi 18 Novembre 2011 - 09:57




Rachida Dati, eurodéputée et ancienne ministre française de la Justice
Rachida Dati, eurodéputée et ancienne ministre française de la Justice
L'appel à la normalisation des relations entre le Maroc et l'Algérie est "un nouveau témoignage de l'avènement du nouvel ordre maghrébin voulu par SM le Roi Mohammed VI ", a souligné Mme Rachida Dati, eurodéputée et ancienne ministre française de la Justice.

"Alors que des élections historiques auront lieu prochainement au Maroc, ces annonces fortes (sur la normalisation des relations entre le Maroc et l'Algérie) sont un nouveau témoignage de l'ère nouvelle dans laquelle est entrée le Maghreb et de l'avènement du nouvel ordre maghrébin voulu par Sa Majesté le Roi Mohammed VI", a affirmé Mme Dati, dans un communiqué rendu public jeudi, suite aux "déclarations importantes faites par Taïb Fassi-Fihri, ministre marocain des Affaires étrangères, appelant à une normalisation complète des relations avec l'Algérie".

Mme Dati souligne, par ailleurs, "les initiatives communes " prises par les ministres algérien et marocain des Affaires étrangères, lors du Forum de coopération arabo-turque à Rabat. "Messieurs Medelci et Fassi-Fihri ont fait preuve d'un extraordinaire sens de responsabilité en demandant la tenue urgente du Conseil des ministres de l'Union du Maghreb arabe (UMA)", a-t-elle dit.

Elle a relevé que les deux responsables "montrent ainsi au monde leur volonté de travailler main dans la main au service d'une vision ambitieuse et partagée pour l'avenir de la région. La normalisation voulue des relations entre l'Algérie et le Maroc est déterminante au succès de cette démarche". "L'engagement pionnier de ces deux pays pour l'intérêt général des peuples est incontestablement un exemple pour l'ensemble des pays du monde arabe", a ajouté Mme Dati.

M. Fassi Fihri a eu, mercredi à Rabat, des entretiens avec son homologue algérien, M. Mourad Medelci, en marge du forum arabo-turc. "Le processus de consolidation des relations maroco-algériennes, inscrit dans une feuille de route voulue au plus haut niveau, traduit les aspirations des deux peuples frères et procède d'une vision commune", a déclaré M. Fassi Fihri à l'issue de ces entretiens.

Pour sa part, le chef de la diplomatie algérienne s'est dit "satisfait" du processus de consolidation des relations entre les deux pays. "Nous avons une feuille de route, qui a démarré il y a quelques mois à travers des rencontres ayant réuni les différents ministres des deux pays et qui ont commencé à produire des effets concrets", a déclaré le ministre algérien.




Vendredi 18 Novembre 2011 - 08:45





Nouveau commentaire :
Twitter