Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'appartenance à une culture d'origine ou à une religion ne doit pas être instrumentalisée à des fins électoralistes (GAIC)


Jeudi 24 Mars 2011 modifié le Jeudi 24 Mars 2011 - 09:12




L'appartenance à une culture d'origine ou à une religion ne doit pas être instrumentalisée à des fins électoralistes (GAIC)
Le GAIC (Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne), association créée en 1993 par des chrétiens et des musulmans, indépendant de toute institution politique et religieuse, a pour but de contribuer au développement d’une meilleure connaissance mutuelle, de promouvoir les valeurs éthiques et spirituelles communes et de mettre l’expérience du dialogue au service de la convivialité et de relations de justice et de paix.

Aujourd’hui, le GAIC tient à exprimer son inquiétude et son désaccord sur la tournure prise, à l’approche d’échéances électorales de portée nationale, par les débats sur l’islam. Les thèmes de l’islam, de la laïcité, de l’intégration et de la sécurité sont dangereusement confondus. Les musulmans Français sont exposés à être considérés comme des citoyens à part qui devraient avoir à prouver leur volonté d’adhésion au pacte social et aux valeurs de la République.

Le GAIC rappelle que l’appartenance supposée ou réelle à une culture d’origine et / ou à une religion ne doit pas, dans la République française, être instrumentalisée pour des visées électorales. La République ne peut non plus souffrir que, en face des difficultés économiques et sociales rencontrées, l’on fasse des musulmans une catégorie à part de citoyens désignés de fait comme boucs émissaires.

Le bureau du GAIC
présidé par Messieurs Saïd Ali Koussay et Uve Ullestad
Paris, le 15 mars 2011.


Jeudi 24 Mars 2011 - 09:08

Saïd Ali Koussay et Uve Ullestad




Nouveau commentaire :
Twitter