Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'ancienne comptable des Bettencourt accuse Nicolas Sarkozy et Eric Woerth


Mardi 6 Juillet 2010 modifié le Mardi 6 Juillet 2010 - 11:51

L'ex-comptable des Bettencourt, Claire T, entendue par la police lundi, a livré mardi auprès du site d’information Mediapart un témoignage qui, s'il se vérifiait, serait accablant pour le ministre du Travail. Elle assure qu'"Eric Woerth a reçu en tant que trésorier de l'UMP la somme de 150 000 euros en liquide pour financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy au printemps 2007".




Sarkosy aurait bénéficié de 150.000 euros pour sa campagne présidentielle au printemps 2007.
Sarkosy aurait bénéficié de 150.000 euros pour sa campagne présidentielle au printemps 2007.
Claire T. a travaillé pendant douze ans au service de l'héritière et actionnaire principale de L'Oréal. Elle a démissionné de son poste de comptable à l'automne 2008.

Selon le récit de Claire T. à Médiapart, Patrice de Maistre, homme de confiance des Bettencourt et gestionnaire de leur fortune, lui a demandé fin mars 2007 d'aller retirer 150 000 euros, précisant que c'est "pour financer la campagne présidentielle de Sarkozy ! Je dois donner de l'argent à celui qui s'occupe du financement de la campagne, Eric Woerth. Et 50 000 euros, ce n'est pas suffisant".

Claire T. poursuit en disant qu'elle a demandé l'avis de son interlocutrice à la BNP, qui lui conseille de refuser : "Il ne fallait pas que je dépasse mon accréditif, sinon cela risquait d'alerter Tracfin [le service anti-blanchiment de Bercy]. Donc je me suis rendue comme d'habitude avenue de la Grande-Armée, j'ai retiré 50 000 euros, que j'ai remis à Liliane Bettencourt, qui a ensuite donné l'enveloppe à Maistre, devant moi."

«Et j'ai rempli le carnet de caisse, avec, en regard de la somme, la mention "Bettencourt", que j'ai écrite moi-même. Je faisais toujours comme ça lorsqu'il s'agissait de l'argent destiné aux politiques, car il ne fallait pas de trace écrite», explique-t-elle.

«Si Liliane Bettencourt leur donne les carnets de caisse (rendus au moment de son départ fin 2008, ndlr), les policiers pourront vérifier mes dires. Je me souviens de la date de ce retrait destiné à la campagne de Sarkozy: c'était le 26 mars 2007.»

Les 100.000 autres euros ont été sortis d'un compte en Suisse à l'initiative de Patrice de Maistre, toujours selon Claire T. qui poursuit: «Ensuite, Maistre m'a dit qu'il allait très vite dîner avec Eric Woerth afin de lui remettre, "discrètement" comme il m'a dit, les 150.000 euros. Et le dîner a bien eu lieu très rapidement... »

Elle affirme aussi que Nicolas Sarkozy, quand il était maire de Neuilly de 1983 à 2002 et «un habitué» de la table des Bettencourt, «recevait aussi son enveloppe».

Dans la matinée, un porte-parole de l'Elysée a démenti : "Cela semble infondé, mais il faut voir avec le trésorier de la campagne", qui n'était autre qu'Eric Woerth. Une porte-parole d'Eric Woerth a également contesté ces accusations, assurant que le financement de 2007 était légal.
Mardi 6 Juillet 2010 - 11:14





Nouveau commentaire :
Twitter