Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'ambassadeur français "reçu" au ministère israélien des Affaires étrangères, confirme Paris


Lundi 19 Octobre 2015 modifié le Lundi 19 Octobre 2015 - 13:59

L'ambassadeur de France en Israël, Patrick Maisonnave, "a été reçu ce matin au ministère israélien des affaires étrangères" où il a notamment évoqué "les initiatives pour apaiser les tensions", a déclaré lundi le ministère français des Affaires étrangères.




"Les initiatives pour apaiser les tensions et favoriser une reprise des négociations de paix ont été évoquées", a indiqué lors d'un point de presse le porte-parole du Quai d'Orsay, Romain Nadal.

Interrogé pour savoir si la France avait proposé une présence internationale sur le site de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem, le porte-parole n'a pas répondu. A la question de savoir quel avait été le motif de la "convocation" du diplomate français, annoncée dimanche de sources diplomatiques en Israël, il n'a pas non plus fourni de réponse.

Israël s'était indigné dimanche d'une idée, attribuée à la France, d'une présence internationale sur le site sensible de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem, allant jusqu'à accuser Paris de "récompenser le terrorisme".

"Israël rejette la proposition française au Conseil de sécurité (de l'ONU) car elle n'inclut aucun rappel de l'incitation à la violence et au terrorisme de la part des Palestiniens, et elle appelle à l'internationalisation du mont du Temple", nom donné par Israël à l'esplanade des Mosquées, a dit le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, selon un communiqué de son bureau.

La France condamne "fermement les violences récentes d'où qu'elles émanent", a affirmé lundi lors de son point de presse le ministère français des Affaires étrangères. "Depuis plusieurs mois, la France a rappelé les risques d'une absence d'horizon politique pour le processus de paix", a rappelé son porte-parole.

"Le conseil de sécurité des Nations unies doit se prononcer. Il est essentiel qu'il contribue à l'apaisement, en appelant au calme et à la retenue ainsi qu'au respect du statu quo sur l'esplanade des mosquées. C'est dans cet esprit que la France travaillera, avec l'ensemble de ses partenaires, à une déclaration qui recueille le consensus autour de ces principes", a conclu Romain Nadal.
Lundi 19 Octobre 2015 - 13:58

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter