Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'adoption de deux langues officielles au Maroc, une décision "courageuse" (Président de l'IRCAM)


Samedi 5 Décembre 2015 modifié le Dimanche 6 Décembre 2015 - 09:23




L'adoption de deux langues officielles au Maroc (l'Arabe et l'Amazighe) est une "décision courageuse dont les exemples sont rares à travers le monde", a indiqué, vendredi à Oujda, le président de l'Institut royal de la culture amazighe (IRCAM), Ahmed Boukkous.

Il s'agit d'un "choix sain et démocratique", a ajouté M. Boukkous qui animait une conférence sous le thème "La question linguistique au Maroc: du rérentiel constitutionnel aux contraintes de mise en oeuvre et de gestion", ajoutant qu'à travers l'adoption de la Constitution de 2011, le Maroc a réalisé une évolution significative en matière de "démocratie linguistique et culturelle".

Le président de l'IRCAM n'a pas manqué à ce sujet de rappeler l'article 5 de la Constitution qui prévoit la création d'un Conseil national des langues et de la culture marocaine avec pour mission de "protéger et développer les langues arabe et amazighe et les différentes expressions culturelles marocaines en tant que patrimoine authentique et création moderne", notant que la diversité culturelle et linguistique, un phénomène universel et historique, joue un rôle fondamental dans le développement durable des collectivités humaines.

La diversité culturelle et linguistique dont regorgent les différentes régions du Royaume constitue une source de revenus pour plusieurs artistes et créateurs, a relevé M. Boukkous lors de cette conférence inaugurale de la session scientifique annuelle du Centre d'études et de recherche humaines et sociales d'Oujda (CERHSO).

Evoquant l'outil didactique pour l'enseignement de la langue amazighe, il a précisé que cet aménagement vise à adapter les besoins de communication aux potentialités de cette langue, ce qui nécessite l'adoption d'une méthodologie globale et précise en la matière.

L'élaboration de cette méthodologie doit passer par plusieurs étapes notamment la mise en place d'une base de données linguistiques, a-t-il ajouté, soulignant la nécessité de répertorier les points de rapprochement entre les différents aspects de cette langue afin de définir l'écart linguistique entre les différents dialectes amazighs et la langue amazighe unifiée en cours d'élaboration.

Il a par ailleurs mis l'accent sur les acquis réalisés depuis 2003 en matière d'enseignement de la langue amazighe, rappelant à cet égard notamment l'élaboration d'un manuel scolaire amazigh pour le primaire dont bénéficient près de 500.000 élèves et du guide de l'enseignant ainsi que le développement d'applications numériques pour l'enseignement et l'apprentissage de la langue amazighe.

Samedi 5 Décembre 2015 - 17:09

Source MAP




Nouveau commentaire :
Twitter