Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








L'adhésion du Maroc à la CEDEAO, un coup de pouce dans l'édification d'un regroupement économique prometteur


Samedi 24 Juin 2017 modifié le Dimanche 25 Juin 2017 - 09:46




L'adhésion du Maroc à la CEDEAO, un coup de pouce dans l'édification d'un regroupement économique prometteur
L’adhésion du Maroc à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) constitue un coup de pouce dans l'édification d'un regroupement économique fort et prometteur, ont affirmé les participants à une table ronde sur "L'adhésion du Maroc à la CEDEAO : enjeux et perspectives?.

Les intervenants à cette rencontre, organisée jeudi soir à Casablanca par l'Institut marocain des relations internationales (IMRI), ont souligné que l'accord de principe donné par la CEDEAO à l'adhésion du Maroc à ce groupement régional, est une consécration de la stratégie adoptée par le Royaume dans ses relations avec les pays de la région, à travers une politique de coopération sud-sud basée sur la logique gagnant-gagnant. Cette adhésion donnera une valeur ajoutée au développement économique du groupement d’autant plus que le Royaume constitue une grande force économique dans la région via ses investissements d’envergures et ses projets structurants, ce qui renforce la présence économique du Maroc dans les pays de la région, ont-ils noté.

Elle constitue aussi une opportunité pour le Maroc sur le plan économique et un pas supplémentaire pour le renforcement de sa présence économique dans les 15 pays de ce groupement régional qui compte près de 400 millions de consommateurs, ainsi que pour consacrer le leadership des investissements extérieurs marocains dans cette région, ont-ils relevé.

Après avoir souligné que les échanges commerciaux entre le Maroc et les pays de l'Afrique de l’Ouest ont connu un développement accru ces dernières années, grâce à la vision sage et clairvoyante du Roi Mohammed VI, les intervenants ont fait observer que les investissements du Royaume dans des grands projets économiques structurants en Afrique, notamment dans les secteurs de l'industrie, des finances et de la logistique, l'ont propulsé au rang du deuxième investisseur africain sur le continent.

Et de conclure que l’adhésion par le Maroc à la communauté ouest-africaine constituera une plus-value à l’action de ce groupement, au regard des expériences accumulées par le Maroc, de ses potentialités et de sa position géographique.

Atlasinfo avec MAP
Samedi 24 Juin 2017 - 11:15





Nouveau commentaire :
Twitter