Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'Union des mosquées de France condamne avec force le saccage d'une salle de prière à Ajaccio en Corse


Samedi 26 Décembre 2015 modifié le Samedi 26 Décembre 2015 - 18:02

L'Union des Mosquées de France (UMF) a condamné avec "la plus grande force" le saccage d'une salle de prière musulmane vendredi à Ajaccio, en Corse, où des exemplaires du Coran ont également été brûlés, en marge d'une manifestation de soutien à des pompiers et des policiers blessés dans des échauffourées survenues la veille.




"L'UMF condamne avec la plus grande force la violation choquante et intolérable d'un lieu de prière et des livres sacrés ainsi que la violence honteuse et inacceptable qui a visé les pompiers et les policiers", a dénoncé le président de l'UMF, Mohamed Moussaoui, dans un communiqué.

"Les auteurs de ces violences doivent être recherchés, arrêtés et mis hors d'état de nuire", a-t-il souligné, exprimant la solidarité de l'UMF et son aide aux fidèles de la mosquée saccagée.

"Les attaques violentes et les profanations qui se sont multipliées ces derniers mois contre les lieux de culte musulman doivent alerter l'ensemble des concitoyens sur le danger grandissant de voir se développer en France une violence à caractère religieux", a souligné M. Moussaoui, ajoutant que cette forme de violence, "encouragée par les adeptes de la surenchère et des amalgames et par les xénophobes et les extrémistes de tout bord, doit être combattue par toutes les forces vives du pays."

L'UMF a, en outre, appelé les pouvoirs publics français à renforcer les moyens de protection autour des lieux de culte, tout en invitant les musulmans de France à la vigilance et à la sérénité face à toutes les provocations.

"Les lieux de culte, espaces de prière et de recueillement, doivent rester un symbole de paix et de concorde et source d'apaisement et d'espérance", a conclu le communiqué.



Samedi 26 Décembre 2015 - 15:29





Nouveau commentaire :
Twitter