Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'Union des Mosquées de France annonce la fête de l'Aïd El Adha pour le 24 septembre


Lundi 14 Septembre 2015 modifié le Mardi 15 Septembre 2015 - 15:01

L'Union des Mosquées de France (UMF) a annoncé lundi que le premier jour de la fête de l’Aïd El-Adha (fête du sacrifice) de l'année hégirienne 1436, qui intervient au lendemain du grand rassemblement des pèlerins sur le Mont Arafat, correspond cette année au jeudi 24 septembre 2015.




L'UMF "présente à l'ensemble des musulmans de France ses vœux les plus chers et les appelle à faire vivre l'esprit de cette fête qui nous rappelle en premier lieu notre devoir d'assistance et de soutien à toutes celles et à tous ceux ceux qui se trouvent aujourd'hui en difficulté ."

L’UMF réitère également son appel aux musulmans de France que l'acte sacrificiel doit intervenir dans des structures agréés par les pouvoirs publics, dans le respect de la réglementation en vigueur et des principes religieux qui régissent l’abattage rituel.
Compte tenu des capacités de ces structures, l'UMF rappelle que l'acte sacrificiel peut intervenir indifféremment entre le 24 septembre à l'issue de la prière communautaire et le 26 septembre 2015.

Dans son communiqué, l'UMF rappelle aussi que le sacrifice par délégation qui est largement pratiqué, notamment par les pèlerins le jour de  l’Aïd El-Adha, est autorisé de façon unanime.

Selon l'UMF, "la célébration de ce grand moment de joie, de prière et de bénédiction qui puise son rituel dans l’œuvre et le sacrifice du Prophète Abraham (Ibrahim) et incite à davantage de solidarité et de partage, intervient cette année dans un contexte particulièrement chargé d'épreuves et de défis et appelle donc à plus d'attention et de compassion envers les plus démunis."

"L'UMF lance à nouveau son appel à ceux qui n’ont pas encore réservé leur sacrifice ou comptent le faire par délégation à avoir en mémoire que l’acte sacrificiel reste malgré tout une recommandation alors que porter assistance aux personnes en danger est une obligation. A ce titre, la tragédie que vivent sous nos yeux des milliers de réfugiés doit nous rappeler que meilleur sacrifice que nous pourrions accomplir c'est de leur apporter aide et assistance".

Lundi 14 Septembre 2015 - 17:20

Par Samir Amor




Nouveau commentaire :
Twitter