Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'UMF condamne avec la plus grande vigueur l’incendie de la Grande mosquée de Strasbourg


Dimanche 9 Novembre 2014 modifié le Lundi 10 Novembre 2014 - 07:32

L'Union des Mosquées de France (UMF) a condamné dimanche avec la plus grande vigueur l’incendie d’origine criminelle dont la Grande Mosquée de Strasbourg a été victime dans la nuit de samedi à dimanche 9 novembre 2014.




L'UMF condamne avec la plus grande vigueur l’incendie de la Grande mosquée de Strasbourg
"Les images filmées par les caméras de vidéosurveillance de la Grande Mosquée montre un individu à visage dissimulé en train de mettre le feu au portail principal de la Grande Mosquée", indique un communiqué de l'UMF.

"Malgré les dégâts causés par l’incendie et l’inquiétude suscitée par cet acte criminel, la rencontre inter-religieuse programmée ce dimanche dans la Grande Mosquée de Strasbourg, dans le cadre des sacrées journées, a été toutefois maintenue, réaffirmant ainsi l’importance de l’engagement de la Grande Mosquée contre la haine et la violence par la promotion du dialogue et de la rencontre des religions et des cultures", souligne le communiqué.

"La participation, à cette rencontre, de plus de huit cents personnes de différentes confessions est une preuve supplémentaire de cet engagement partagé", ajoute l'UMF.

"L’UMF appelle les pouvoirs publics à mobiliser tous les services concernés afin que l’auteur de cet acte criminel soit identifié au plus vite et sanctionné avec la plus grande sévérité", insiste MOhammed Moussaoui, président de l'UMF.

L’UMF appelle également les musulmans de France "à la vigilance et à la sérénité face à ces actes criminels" et exprime son "soutien total aux responsables de la Grande Mosquée de Strasbourg et sa solidarité avec l’ensemble des musulmans de France fortement indignés par cet acte odieux".

Le président de la Grande Mosquée, Ali El Jarroudi, a pour sa part condamné "avec la plus grande fermeté cet acte odieux, minable et criminel", indiquant avoir déposé plainte auprès de la police, à qui il a remis des images de la vidéosurveillance du bâtiment.

Les pompiers, qui sont intervenus vers 3 heures du matin, ont rapidement maîtrisé le feu, selon la police.

L'incident n'a pas perturbé le programme musical proposé dimanche matin par la Grande Mosquée, qui accueillait notamment le chœur londonien Zemel, une chorale juive mixte réputée, dans le cadre d'un festival de musique religieuse.

Le maire socialiste de Strasbourg, Roland Ries, a fait part de son "indignation" face à des "actes qui, si isolés soient-ils, nuisent à la sérénité de la cohabitation entre les différentes religions et à la tradition d'entente et d'ouverture" de la ville, incarnée par le festival en question.

M. Ries a aussi adressé dans son communiqué sa "parfaite solidarité" de la communauté musulmane et des responsables de la Grande Mosquée.

"Je pense qu'il y a pas mal de personnes qui souhaitent mettre le vivre ensemble en péril", a réagi de son côté Abdallah Zekri, président de l'Observatoire contre l'islamophobie, lié au Conseil français du culte musulman (CFCM).

Le Rassemblement des Musulmans de France a également exprimé " a plus grande indignation et condamne avec la plus grande fermeté cet acte lâche et barbare qui porte atteinte à la sacralité de ce haut lieu de prière".

Dimanche 9 Novembre 2014 - 18:54

Par Lila Taleb





1.Posté par kabik le 09/11/2014 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi ce qui m'étonne c'est qu'on ait pu laisser construire un édifice d'une laideur aussi agressive... France, patrie de l'équilibre et de la grâce, on t'assassine chaque jour un peu plus...

Nouveau commentaire :
Twitter