Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'UE "salue vivement" les réformes démocratiques du Maroc (Barroso)


Vendredi 1 Mars 2013 modifié le Vendredi 1 Mars 2013 - 21:47




L'UE "salue vivement" les réformes démocratiques du Maroc (Barroso)
L'Union européenne "salue vivement" le Maroc pour ses réformes politiques, économiques et sociales, a affirmé vendredi à Rabat, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

+Le Maroc est un pays phare dans la région en plusieurs domaines et qui a su commencer, il y a déjà plusieurs années, un processus de réformes politiques, économiques et sociales+, a affirmé M. Barroso lors d'une conférence de presse conjointe avec le Chef de gouvernement Abdelilah Benkirane.

+Je voudrais saluer vivement les autorités et le peuple marocain pour cette voie réformiste qui doit être approfondie et complétée+, a-t-il ajouté, soulignant que ces avancées démocratiques sont l'une des raisons qui +expliquent nos excellentes relations bilatérales et le Statut avancé dont le Maroc jouit+.

M. Barroso s'est également félicité du fait que ces réformes se poursuivent sur la base de la Constitution, récemment +modifiée et conformément aux aspirations du peuple marocain+.

Il a également souligné que les relations entre le Maroc et l'UE sont ancrées dans une coopération renforcée en matière de politique et de sécurité, dans un volet économique important et dans une intense coopération sectorielle ayant un impact direct sur la vie des citoyens marocains et européens.

+Tous ces domaines sont compris dans le Plan d'Action 2013-2017 que nous avons récemment approuvé et qui sera désormais le cadre opérationnel de nos relations+, a-t-il dit, ajoutant que ce véritable partenariat ouvre de nouvelles possibilités pour le Maroc et l'UE.

M. Barroso a également souligné l'importance pour le Maroc et l'UE de renforcer leur coopération et de contribuer de manière significative à la croissance économique, à la création d'emplois et à la stabilité sociale, compte tenu des défis économiques et politiques énormes auxquels ils font face.

Le président de la Commission européenne n'a pas manqué de rappeler que le Maroc est un partenaire privilégié de l'UE et qu'il est le premier pays de la région Méditerranéenne avec lequel l'Union lance des négociations en vue de la conclusion d'un Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA).
Vendredi 1 Mars 2013 - 20:21





Nouveau commentaire :
Twitter