Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'UE débloque 1,1 milliard d'euros pour la Syrie


Mardi 31 Mars 2015 modifié le Mardi 31 Mars 2015 - 13:57

La Commission européenne et les Etats membres de l'UE se sont engagés mardi à débloquer, ensemble, environ 1,1 milliard d'euros en soutien aux victimes de la crise syrienne.




Cet appui, annoncé à l'occasion de la 3-è conférence internationale des donateurs pour la Syrie organisée au Koweït, représente le double du montant promis par l'UE à la conférence de 2014.

Sur cette somme, une enveloppe de 500 millions d'euros, affectée à des mesures d'aide humanitaire, de redressement rapide et d'aide à la stabilisation à plus long terme, provient du budget de l'UE, ce qui triple quasiment la contribution de l'année dernière, indique la Commission dans un communiqué.

"L'ampleur de la crise syrienne met à l'épreuve les capacités de l'ensemble du système de l'aide internationale, car les besoins sont immenses et la communauté des donateurs au sens large se doit de consentir un effort exceptionnel en vue d'assurer un financement important", a déclaré Christos Stylianides, commissaire européen chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises.

Par sa contribution substantielle, l'Union européenne -la Commission et les Etats membres- assume la responsabilité qui est la sienne d'alléger les souffrances du peuple syrien, a-t-il souligné.

Depuis le début du conflit syrien, plus de 11,5 millions de personnes ont été contraintes de fuir leur foyer, près de 3,9 millions d'entre elles trouvant refuge dans les pays voisins, et plus de 12 millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence rien que sur le territoire syrien, soit une augmentation de 30pc en l'espace d'un an.

L'UE et ses Etats membres ont donc débloqué 3,35 milliards d'euros jusqu'ici. En outre, l'UE a récemment mis sur pied le fonds d'affectation spéciale pour la Syrie, "fonds Madad", afin d'améliorer la fourniture de l'aide pour la résilience et les activités de relèvement en Syrie et dans les pays voisins touchés par le conflit.

Lors de "Koweït II", l'année dernière, la promesse d'aide globale de l'UE (Commission et Etats membres) a constitué la contribution la plus élevée (550 millions d'euros), représentant un tiers du montant total promis.
Mardi 31 Mars 2015 - 13:56





Nouveau commentaire :
Twitter