Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'UE appelle à des "mesures énergiques" pour garantir aux femmes un avenir "sans discrimination ni violence"


Mardi 8 Mars 2011 modifié le Mardi 8 Mars 2011 - 09:33




Catherine Ashton
Catherine Ashton
La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, et la vice-présidente de la Commission européenne en charge de la Justice, Viviane Reding, ont appelé à des "mesures énergiques" pour promouvoir, à travers le monde, les droits des femmes et l'égalité entre les sexes.

"Ce n'est qu'en prenant des mesures énergiques aujourd'hui que nous garantirons aux femmes et aux fillettes un avenir sans discrimination ni violence, dans un monde offrant les mêmes chances à toutes et à tous", ont affirmé les deux responsables européennes, dans une déclaration conjointe, à l'occasion de la journée internationale de la femme.

"De nombreuses femmes de par le monde continuent d'être victimes d'inégalités. Elles gagnent moins et possèdent moins que les hommes et restent sous-représentées politiquement. Chaque jour, des milliers de femmes et de fillettes sont victimes de violences à caractère sexiste, ce qui inclut notamment les maltraitances sexuelles, la traite et les mariages précoces ou forcés", ont-elle regretté.

"Investir à l'échelle mondiale dans l'éducation des fillettes stimule la croissance économique et la participation politique", ont-elles souligné, rappelant "l'importance" du thème de la journée internationale de la femme qui porte, cette année, sur "l'égalité d'accès à l'éducation, à la formation, aux sciences et aux technologies".

Mmes Ashton et Reding ont, par ailleurs, estimé que "les femmes ont joué un rô le crucial dans le déclenchement des mutations en cours en Afrique du Nord".

"Dans un climat de violence, elles se sont engagées dans la lutte pour le changement", ont déclaré la chef de la diplomatie de l'UE et la commissaire européenne, qui ont émis l'espoir "que le rôle crucial que les femmes ont joué jusqu'à présent sera pleinement pris en compte dans les changements institutionnels qui font déjà l'objet de discussions dans la région".



Mardi 8 Mars 2011 - 09:24





Nouveau commentaire :
Twitter