Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'ONU appelle à poursuivre les efforts pour améliorer l'accès à l'eau dans le monde


Mardi 31 Mars 2015 modifié le Mardi 31 Mars 2015 - 08:55

Les Nations Unies ont appelé, lundi à New York, à poursuivre les efforts pour améliorer l'accès à l'eau dans le monde.




A l'occasion d'une réunion de haut-niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies consacrée à l'eau, le Vice-Secrétaire général de l'ONU, Jan Eliasson, a insisté sur la nécessité de poursuivre les efforts pour accroître le nombre de gens ayant accès à de l'eau potable.

L'eau est l'une des plus importantes priorités pour le développement et pour vivre dans la dignité, et un facteur important pour maintenir la paix et la sécurité , a dit M. Eliasson devant l'AG de l'ONU.

D'ici à 2015, deux-tiers de la population mondiale pourrait vivre dans des conditions de stress hydrique. D'ici à 2050, la demande mondiale en eau augmentera de 40 pc, a rappelé le Vice-Secrétaire général.

Un milliard de gens n'ont pas accès à des toilettes et 2,5 milliards de gens n'ont pas un accès adéquat à l'assainissement. Leur santé et leur dignité sont en jeu , a-t-il déclaré.

Les dangers causés par l'eau impropre à la consommation, le mauvais assainissement et le manque d'hygiène, sont parmi les principales causes de mortalité infantile dans le monde.

Le manque d'eau est la cause de tragédies individuelles. Et il constitue, de plus en plus, une menace à la paix et à la sécurité internationales , a-t-il souligné. La situation est terrible, mais nous savons que cela peut changer .

Il s'est félicité des progrès réalisés, notamment la réduction de moitié du nombre de gens sans accès à de meilleures sources d'eau potable. Maintenant, nous devons accélérer les mesures concernant l'objectif du Millénaire pour le développement en matière d'assainissement , a-t-il dit.

Selon M. Eliasson, le succès de la réunion sur le climat à Paris en décembre prochain pourrait avoir un fort impact sur la gestion des ressources en eau. En réduisant les émissions, nous réduisons la menace d'événements météorologiques extrêmes , a-t-il souligné.
Mardi 31 Mars 2015 - 08:04





Nouveau commentaire :
Twitter