Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'Institut du Monde Arabe à Paris refond son musée et met l'accent sur la diversité du monde arabe


Dimanche 5 Février 2012 modifié le Dimanche 5 Février 2012 - 09:13

A l'occasion de ses 25 ans, l'Institut du monde arabe (IMA) de Paris a entièrement refondu son musée qui sera inauguré le 20 février, avec un propos centré sur la diversité du monde arabe.




Institut du Monde Arabe
Institut du Monde Arabe
L'enveloppe financière consacrée à cette refonte se monte à 5 millions d'euros dont une grande part apportés par la Fondation française Jean-Luc Lagardère, le Koweït et l'Arabie Saoudite.

Le musée s'étage sur quatre niveaux et dispose d'une surface d'exposition de 2.400 m2. La scénographie a été confiée à l'Italien Roberto Ostinelli qui est intervenu sans toucher aux structures de Jean Nouvel, l'architecte de l'IMA. Il a joué sur l'ampleur, la légèreté, la transparence, avec de grandes vitrines.

Le musée présente environ 380 pièces provenant des collections de l'IMA et de dépôts fait par des musées des pays arabes, des institutions françaises (musées du Louvre, du quai Branly, Bibliothèque nationale), des collectionneurs privés, des églises et couvents du Proche-Orient.

Délaissant la chronologie, le parcours de la visite est organisé par thème. "Les Arabies, berceau d'un patrimoine commun", "Sacré et les figures du divin", "Villes", "L'Expression de la beauté", "Un temps de vivre".

Le musée de l'IMA a obtenu en 2011 l'appellation "musée de France" décernée par le ministère de la Culture.

L'IMA est une fondation de droit français à visée culturelle, réunissant la France et les vingt-deux Etats de la Ligue arabe. Depuis septembre, la présidence du Haut conseil de l'IMA est assurée par Renaud Muselier.

Dimanche 5 Février 2012 - 09:08






1.Posté par orsi le 05/02/2012 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On comprend bien qu'il est difficile de trouver une identité au musée du monde arabe, l'année même où le Louvre va inuagurer en grande fanfare son département des arts islamiques à 130 millions d'euros.

Nouveau commentaire :
Twitter