Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'Instance islamo-chrétienne de soutien à Al Qods exprime sa "haute considération" au Maroc pour l'accueil de la réunion du Comité d'Al-Qods


Mardi 14 Janvier 2014 modifié le Mardi 14 Janvier 2014 - 21:01




L'Instance islamo-chrétienne de soutien à Al Qods exprime sa "haute considération" au Maroc pour l'accueil de la réunion du Comité d'Al-Qods
L'Instance islamo-chrétienne de soutien à Al Qods et aux sites sacrés, a exprimé sa haute considération et sa gratitude pour le Maroc, Roi, gouvernement et peuple, pour son accueil de la 20è session du Comité d'Al Qods, issu de l'Organisation de la coopération islamique (OCI).

Dans un communiqué parvenu à l'agence MAP, l'Instance a qualifié cette initiative d'"importante et de nécessaire, compte tenu des conditions dans la ville sainte occupée et les dangers auxquels est confrontée la mosquée Al-Aqsa, en proie à des plans de judaïsation, à travers la construction de tunnels sous son sol et de Synagogues en son sein, outre les incursions quotidiennes de ses enceintes". L'organisation a salué les efforts inlassables de SM le Roi Mohammed VI pour "le soutien d'Al Qods et ses lieux sacrés".

De son côté, le secrétaire général de l'Instance, Hanna Aissa, a appelé à poursuivre les efforts afin de mettre à nu les violations de l'occupant israélien et ses plans de judaïsation de la ville sainte, exhortant le Comité Al Qods à mettre en œuvre les décisions de l'ONU relatives à la situation légale d'Al Qods et qui ont investi l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) de la responsabilité de protéger les lieux saints islamiques et chrétiens.

M. Aissa a souligné l'impérieuse nécessité pour le Comité de prendre des mesures concrètes pour mettre un terme aux violations de l'occupant israélien et soutenir la ville sainte, notamment dans les domaines prioritaires à savoir, la santé, l'habitat et l'éducation, qui demeurent fondamentaux pour l'attachement des habitants à leur terre et la résistance face aux projets de judaïsation.

A cet égard, l'Instance a rappelé la grande responsabilité qu'assumait feu SM Hassan II qui avait été désigné Président du Comité Al Qods lors de la réunion de Fès en 1979, évoquant les efforts sans relâche consentis par le défunt Roi dans la défense de la ville sainte, ses lieux sacrés et sa population.

Elle a également rappelé que le 5 janvier 1988, feu SM Hassan II avait présidé au Palais Royal d'Ifrane, les travaux de la réunion d'urgence du Comité Al Qods, consacrée à l'examen de la situation d'Al Aqsa et du soulèvement palestinien. feu SM Hassan II, rappelle la même source, avait reçu, en réponse à son discours, un message du Président américain, Ronald Reagan, reconnaissant pour la première fois les droits légitimes du peuple palestinien.

L'Instance est revenue également sur le rôle que joue l'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, créée dans le but de préserver l'identité d'Al Aqsa et son cachet religieux, culturel et civilisationnel, soutenir ses habitants et tous les Palestiniens dans leur résistance à l'entité sioniste usurpatrice, à travers le financement de projets et programmes visant la consolidation de la présence arabo-musulmane à Al Qods en collaboration avec les organisations et les acteurs arabes, musulmans et internationaux.

Elle a aussi mis en exergue l'importance des efforts consentis par SM le Roi Mohammed VI, qualifiant le Souverain de digne successeur qui ne S'est pas contenté des démarches diplomatiques auprès des leaders des grandes puissances et des pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU, mais a également été très actif auprès du secrétaire général de l'ONU, de l'Union européenne, du pape du Vatican et du directeur général de l'UNESCO.

Après avoir rappelé le don de 6 millions de dollars US accordé par le Souverain à l'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, qui s'ajoute à la contribution du gouvernement marocain au budget de l'Agence, l'Instance a mis en évidence les réalisations de cette dernière dans les domaines social, de l'enseignement, de la santé, de l'habitat et des aides humanitaires.

Pour conserver la mémoire de la Palestine et son histoire, poursuit le communiqué, l'Agence a mis en place en 2009 une bibliothèque spécialisée dans l'histoire d'Al Qods et de la Palestine, où sont conservés et mis à la disposition des chercheurs, des copies d'objets de grande valeur, des livres et des manuscrits, selon des systèmes informatiques très évolués, avec plus de 5.400 titres d'ouvrage pour un investissement de 400.000 dollars US.

L'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, qui siège à Rabat, a également lancé plusieurs projets à l'instar de celui de la documentation de la médina d'Al Qods (inscription de 3.600 sites), la création du centre culturel "Yabous", la publication d'un livre sur l'histoire d'Al Qods depuis l'occupation israélienne et jusqu'à 2010, et une aide de l'ordre de 1,3 millions de dollars US pour les organisations opérant à Al Qods.

L'Instance islamo-chrétienne de soutien à Al Qods a tenu à exprimer "ses remerciements et sa gratitude à SM le Roi pour Ses efforts et Ses démarches incessantes pour soutenir la question et le peuple palestiniens au niveau de la communauté internationale, ainsi que pour sa présidence du Comité d'Al Qods et de l'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif".

Mardi 14 Janvier 2014 - 14:48

Source MAP




Nouveau commentaire :
Twitter