Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'IPI appelle au respect des journalistes après la mort de Gilles Jacquier


Mercredi 11 Janvier 2012 modifié le Jeudi 12 Janvier 2012 - 10:04




Gilles Jacquier à Naplouse en 2002
Gilles Jacquier à Naplouse en 2002
L'Institut international pour la presse (IPI) a appelé toutes les parties syriennes à respecter les droits des journalistes, après la mort mercredi du journaliste français de la chaîne publique France 2 Gilles Jacquier, à Homs en Syrie.

"Nous appelons l'ensemble des parties en Syrie, y compris les forces gouvernementales et les services de sécurité, à respecter le droit des journalistes à travailler librement et en sécurité", a expliqué Anthony Mills, porte-parole de l'IPI, cité dans un communiqué envoyé par l'institut basé à Vienne.

Le décès de Gilles Jacquier "est un tragique rappel du danger constant pour les journalistes dans les zones de conflit", a-t-il ajouté.

Grand reporter à France 2, Gilles Jacquier est décédé mercredi à Homs, dans le centre de la Syrie, un des foyers de l'insurrection contre le régime du président syrien Bachar al-Assad.

Il avait débuté sa carrière à France 3 Lille en 1991, avant de passer à la rédaction nationale de France 3 en 1994.

Il avait obtenu le prix Albert-Londres en 2003 avec Bertrand Coq, également grand reporter à France 2, pour des reportages sur Naplouse réalisés pendant la deuxième Intifada et sur l'opération Rempart menée par l'armée israélienne en avril 2002.

Il s'agit du premier journaliste occidental tué en Syrie depuis le début de la révolte le 15 mars 2011.

Mercredi 11 Janvier 2012 - 19:06





Nouveau commentaire :
Twitter