Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








L'Europe se construit par des esprits jeunes pour d'autres esprits jeunes (Didier Reynders)


Mercredi 11 Avril 2012 modifié le Mercredi 11 Avril 2012 - 08:43




Didier Reynders
Didier Reynders
La construction de l'Union Européenne (UE) s'effectue par des esprits jeunes pour d'autres esprits jeunes, dans l'objectif de répondre aux besoins et aux attentes des citoyens, a indiqué mardi soir à Rabat (Maroc) le ministre belge des Affaires étrangères, du commerce extérieur et des affaires européennes, Didier Reynders.

La mise en place du "semestre européen" comme nouvel outil de coordination des politiques économiques renforce la bonne gouvernance dans la région, évitant ainsi le dérapage et le gaspillage des fonds publics, a ajouté M. Reynders, qui intervenait lors d'une conférence organisée par l'HEM (Institut des Hautes Etudes de Management), sous le thème "L'Europe en Crise : Fatalité ou Opportunité".

Selon le responsable belge, la création d'une banque centrale unique, dans un contexte de pluralité des politiques budgétaires dans la zone est synonyme d'un "péché originel", qui entrave la promotion d'un esprit budgétaire européen unifié. "Sans se rendre compte les Européens ont créé un fédéralisme monétaire" a-t-il poursuivi.

Parallèlement à la stabilité budgétaire, M. Reynders a souligné la nécessité de mettre en œuvre des mesures rigoureuses, incitant ainsi les Etats à une gestion budgétaire qui garantirait le développement durable et une croissance économique soutenue.

Par ailleurs, l'intervenant a soulevé l'importance de "la conditionnalité" comme étant un critère indispensable pour tout soutien financier des pays européens en difficulté, invitant ces derniers à déployer davantage d'efforts pour sortir de l'impasse financière, sans s'attendre à profiter d'une aide européenne.

Lors de la conférence, M. Reynders a mis en avant l'apport des mesures financières européennes, notamment "le pacte de stabilité et de croissance" ainsi que "la règle d'or" dans la gestion efficiente des budgets étatiques, tout en évitant l'accumulation des déficits budgétaire dans la région.
Mercredi 11 Avril 2012 - 06:44

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter