Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'Espagne convoque l'ambassadeur du Venezuela en protestation contre les 'insultes" du président Maduro


Lundi 27 Juillet 2015 modifié le Mardi 28 Juillet 2015 - 09:15

Le ministère espagnol des Affaires étrangères et de la Coopération a convoqué lundi après-midi l'ambassadeur du Venezuela en Espagne, Mario Isea, en signe de protestation contre les déclarations du président vénézuélien, Nicolas Maduro, contre le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, a-t-on annoncé de sources officielles à Madrid.




Cette convocation vise à transmettre au diplomate vénézuélien "le rejet ferme et l'inquiétude" du gouvernement espagnol à l'égard des "insultes inacceptables" réitérées par le président Maduro contre Mariano Rajoy, a indiqué le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération dans un communiqué.

Nicolas Maduro avait qualifié de "sicaire", le président du gouvernement espagnol, selon les médias.

L'ambassadeur du Venezuela à Madrid a été reçu au siège du ministère espagnol des Affaires étrangères par le directeur chargé la région ibéro-Amérique qui lui a transmis " le rejet ferme et l'inquiétude du gouvernement espagnol pour ces propos et qualificatifs injurieux ", a ajouté le communiqué.

"Le gouvernement d'Espagne tient à souligner une nouvelle fois sa volonté de maintenir avec le gouvernement du Venezuela des relations constructives, au-delà de nos différences, basées sur le dialogue et le respect mutuel et sur les liens fraternels qui unissent nos deux pays et nos deux peuples", a noté la même source.

C'est pour la deuxième fois en moins de quatre mois que l'Espagne convoque l'ambassadeur du Venezuela à Madrid pour protester contre les propos du président Maduro contre le pays ibérique.

En avril dernier, le diplomate vénézuélien avait été convoqué par Madrid pour lui transmettre également les protestations du gouvernement contre les propos de Maduro qui avait qualifié de "raciste" le chef de l'exécutif central Mariano Rajoy.

Lundi 27 Juillet 2015 - 23:06





Nouveau commentaire :
Twitter