Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'Autriche se prépare à un nouveau marathon présidentiel sur fond de Brexit


Samedi 2 Juillet 2016 modifié le Samedi 2 Juillet 2016 - 09:40

Le Brexit, bénédiction ou piège pour les populistes autrichiens ? La question européenne promet de s'inviter dans la campagne présidentielle où le populiste Norbert Hofer défie une seconde fois l'écologiste Alexander Van der Bellen, dont il a obtenu l'annulation de l'élection.




Dans une décision sans précédent, la Cour constitutionnelle de Vienne a validé vendredi le recours du parti d'extrême droite FPÖ qui contestait la régularité de l'élection présidentielle, remportée en mai avec 30.863 voix d'avance par M. Van der Bellen, 72 ans, mais entachée d'irrégularités formelles.

Saluée par la presse comme un indéniable "succès" pour M. Hofer et sa formation, l'annulation du scrutin et la convocation attendue d'un nouveau vote à l'automne s'inscrit dans un contexte européen bouleversé par le vote britannique en faveur d'une sortie de l'Union européenne.

"Le sujet va immanquablement s'imposer durant la campagne", alors qu'il était resté sous-jacent au printemps, estime le politologue Thomas Hofer, interrogé par l'AFP.

Une occasion inespérée, selon les alliés populistes du FPÖ en Europe, de voir pour la première fois un dirigeant issu de l'extrême droite accéder à la magistrature suprême dans un pays de l'UE.

"Ce nouveau scrutin est une très bonne nouvelle pour les patriotes", a salué Marine Le Pen, la présidente du Front national français, estimant qu'"après l'heureuse victoire du Brexit au Royaume-Uni (...) l'Autriche a elle aussi l'occasion de retrouver le chemin de la liberté et de la fierté nationale".

Avec AFP
Samedi 2 Juillet 2016 - 09:19





Nouveau commentaire :
Twitter