Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








L'Arabie saoudite "n'a pas besoin" d'une base militaire turque (responsable)


Samedi 17 Juin 2017 modifié le Dimanche 18 Juin 2017 - 07:14

L'Arabie saoudite a affirmé samedi qu'une base militaire turque dans le royaume, à l'image de celle dans le Qatar voisin, ne serait pas la bienvenue, insistant sur le fait qu'elle n'en avait "pas besoin".




Le président turc Recep Tayyip Erdogan (à droite) et le roi saoudien Salmane bin Abdulaziz Al Saud
Le président turc Recep Tayyip Erdogan (à droite) et le roi saoudien Salmane bin Abdulaziz Al Saud
Ces déclarations surviennent sur fond de crise dans le Golfe, l'Arabie saoudite et ses alliés ayant rompu leurs liens avec le Qatar, accusé de soutenir le terrorisme.

"Le royaume ne peut permettre à la Turquie d'établir une base militaire sur son territoire", a déclaré un officiel saoudien non identifié, cité dans un communiqué diffusé par l'agence de presse officielle SPA.

L'Arabie saoudite "n'a pas besoin d'une telle chose", a-t-il précisé, ajoutant que les forces armées et les capacités militaires du royaume étaient "aux meilleurs niveaux".

Le responsable saoudien a ajouté que les forces armées de son pays "participent largement à l'étranger, notamment dans la base d'Incirlik en Turquie, au combat contre le terrorisme et à la protection de la sécurité et de la stabilité dans la région".

Le communiqué semble être une réponse à une déclaration du président turc Recep Tayyip Erdogan qui a dit avoir approché le roi Salmane pour lui proposer d'installer une base en Arabie saoudite, comme il l'avait fait au Qatar, important allié d'Ankara.

Après avoir établi une base au Qatar en 2014, "j'ai fait la même offre au roi Salmane (...) et dit que (...) nous pourrions aussi établir une base en Arabie saoudite. Ils ont dit qu'ils allaient examiner" l'idée, a déclaré M. Erdogan dans une interview à la télévision portugaise RTP diffusée vendredi.

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu avait rencontré vendredi à La Mecque le roi Salmane dans le cadre des efforts pour tenter de résoudre la crise dans le Golfe.

Interrogé par l'agence de presse progouvernementale turque Anadolu sur la question de savoir s'il était parvenu à une solution, M. Cavusoglu a répondu: "Non. Il y a d'autres pays impliqués (...) C'est très compliqué en ce moment."

Il a également assuré avoir dit au roi saoudien qu'"il serait utile désormais d'assouplir les mesures" contre le Qatar.

AFP
Samedi 17 Juin 2017 - 15:58





Nouveau commentaire :
Twitter