Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'Algérie, partie directe dans le conflit du Sahara, doit "s'impliquer" dans la recherche d'une solution (Bouaida)


Jeudi 18 Septembre 2014 modifié le Vendredi 19 Septembre 2014 - 23:03

L'Algérie est une partie directe dans le conflit du Sahara marocain et doit "s'impliquer" dans la recherche d'une solution à ce problème, a affirmé la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mme Mbarka Bouida




"Il y a une partie directe dans ce conflit qu'est l'Algérie et qui doit l'admettre et s'impliquer" pour la recherche d'une solution à ce problème, a dit Mme Bouaida dans un entretien accordé à l'agence de presse espagnole " EFE" , en marge de sa participation, mercredi à Madrid, à la Conférence ministérielle sur la stabilité et le développement en Libye.

La ministre a souligné que le Plan d'autonomie présenté par le Maroc et qui a été qualifié de sérieux et crédible par la communauté internationale, constitue la "meilleure solution" pour résoudre ce conflit.

Elle a de même indiqué que l'actuelle session de l'Assemblée générale de l'ONU, qui se tient à New York, sera une "opportunité" pour expliquer la politique marocaine en Afrique et promouvoir le Royaume comme "plateforme régionale" africaine et aussi évoquer la question du Sahara.

Le Maroc travaille beaucoup sur le terrain pour améliorer la qualité de vie des populations et développer les provinces du Sud et aussi pour mettre en oeuvre la régionalisation avancée et le Plan d'autonomie, a encore fait savoir Mme Bouaida.

La ministre a, par ailleurs, démenti l'existence d'un "désaccord" entre le Maroc et l'Envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU, Christopher Ross et la Minurso, relevant que le Royaume est impliqué dans le processus de règlement politique du Conseil de sécurité. Elle a à ce propos souligné que le Royaume coopère avec l'organisation des Nations Unies pour trouver une solution consensuelle entre les parties.

Mme Bouaida a pris part, mercredi, à la Conférence ministérielle sur la Libye, organisée dans la capitale espagnole et à laquelle ont participé les représentants de 21 pays de la région, ainsi que d'organisations internationales.

Jeudi 18 Septembre 2014 - 15:15





Nouveau commentaire :
Twitter