Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'Algérie décide de durcir son code pénal en requalifiant plusieurs délits en actes terroristes


Lundi 7 Octobre 2013 modifié le Mercredi 9 Octobre 2013 - 23:23




L'Algérie décide de durcir son code pénal en requalifiant plusieurs délits en actes terroristes
L'Algérie a décidé de durcir son code pénal en requalifiant plusieurs délits en actes terroristes moins d'un an après l'attaque sanglante d'islamistes contre le site gazier d'In Aménas dans le sud, a rapporté lundi l'agence APS.

Sont également considérés comme des actes terroristes les attaques faisant usage de matières nucléaires, une première, selon l'avocat du barreau d'Alger Amine Sidhom.

Selon le nouveau code adopté le 30 septembre par le Conseil des ministres, le financement d'un terroriste ou d'une organisation terroriste, le détournement et la dégradation des aéronefs, des navires ou de tout autre moyen de transport, sont considérés comme des actes terroristes.

Tout acte poussant à la dégradation des installations de navigation aérienne, maritime et terrestre, la destruction ou la détérioration des moyens de communication, la prise d'otages et les attentats avec utilisation d'explosifs ou de matières nucléaires est également considéré comme acte terroriste.

A la mi-janvier, un commando islamiste avait pris en otage durant plusieurs jours des centaines d'employés du site gazier de Tiguentourine, à In Aménas, à quelque 2.000 km au sud d'Alger. Les autorités avaient lancé des assauts pour libérer les otages, mais nombre d'entre eux ont été exécutés par les islamistes. Trente-sept étrangers et un Algérien avaient été tués ainsi que plusieurs islamistes mais trois d'entre eux avaient pu être capturés vivants.


Lundi 7 Octobre 2013 - 23:19





Nouveau commentaire :
Twitter