Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L’Algérie autorise la direction du Polisario à débaucher ses terroristes et mercenaires pour étouffer la voix du peuple libyen


Vendredi 22 Avril 2011 modifié le Vendredi 22 Avril 2011 - 10:33




Il a été permis d’apprendre par la presse internationale, des Services de renseignement occidentaux et l'OTAN que la direction du Polisario vient, une fois de plus, prouver sa tendance à perpétrer des actions terroristes et à opprimer une population en quête de liberté et de démocratie.

Cette nouvelle opération, engagée par les leaders de ce mouvement séparatiste sahraoui, n’a pu se faire sans l’aval de leurs protecteurs en haut lieu à Alger.

En effet, diverses informations, confirmées et avérées, indiquent que Kadhafi dépense l’équivalent de 3,5 millions de dollars pour engager des centaines de mercenaires pour sauvegarder son pouvoir. Ces mêmes informations révèlent également que le soit disant Président de la RASD, Mohamed Abdelaziz, a dépêché auprès de Kadhafi près de 450 de ses hommes de mains et terroristes.
The Daily Telegraph et Europa Press affirme également, dans leur livraison du 21 avril 2011, que la majorité des mercenaires sont membres d’une tribu sahraouie qui lutte dans les rangs du Front Polisario. Le reste appartenant à des mouvements rebelles au Niger et au Mali.

Ces mercenaires, engagés par Kadhafi, sont responsables des pires excès commis par le régime, y compris l’assassinat de femmes et d’enfants.

Les Services de renseignement des pays membres de l’OTAN ont été informés de cette situation, suite à de nombreuses défections au sein du centre de commandement libyen.

Aussi, la question qui se pose est : comment un mouvement terroriste, tel que le Polisario, qui bafoue les Droits Humains, viole le droit internationale et les résolutions internationales votées au Conseil de Sécurité de l’ONU, puise t-il avoir des représentations en Europe, ou ailleurs, et défendre les droits d’une population qu’il séquestre, offre ses enfants au plus offrant et les torture avec l’aval et l’aide des généraux et du gouvernement algériens

Vendredi 22 Avril 2011 - 10:32

Par Farid Mnebhi