Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








L'Afrique de l'Ouest veut "accélérer" la création d'un marché régional unifié


Vendredi 25 Octobre 2013 modifié le Vendredi 25 Octobre 2013 - 13:31




Kadré Désiré Ouédraogo
Kadré Désiré Ouédraogo
L'Afrique de l'ouest, rassemblée au sein de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) entend "accélérer" la création d'un marché unifié et d'une monnaie unique d'ici 2020. "On a toujours l'habitude de voir la Cédéao sur le front des crises et des questions politiques, mais nous avançons (...) sur l’œuvre de construction économique de nos pays", a déclaré le président de la Commission de la Cédéao, Kadré Désiré Ouédraogo, avant un sommet, vendredi à Dakar, essentiellement consacré à l'économie.

Des questions politiques "peuvent être évoquées mais (...) ce sommet a été convoqué exprès pour des questions d'intégration économique", a souligné M. Ouédraogo devant l'Association de la presse étrangère au Sénégal (APES).

Les dirigeants ouest-africains examineront une série de recommandations sur la création d'une zone monétaire unique, l'établissement d'un cordon douanier unique pour l'accès dans l'espace Cédéao et les négociations d'accords commerciaux que tente de conclure depuis plusieurs années l'Union européenne (UE) avec des pays en développement.
Une des recommandations phare pour "la consolidation du marché régional" ouest-africain est l'instauration d'un "tarif extérieur commun (TEC)" applicable à toutes les marchandises provenant de pays non membres de la Cédéao.

Selon Kadré Désiré Ouédraogo, "l'architecture générale" du TEC a été approuvée en juin 2013 après six ans de concertations ayant abouti à la définition de "cinq bandes tarifaires et 5.899 lignes tarifaires" pour protéger les productions et industries de la région, faisant face à une concurrence internationale agressive et parfois déloyale.
L'intégration monétaire est aussi au programme du sommet de Dakar.

Créée en 1975, la Cédéao regroupe aujourd'hui 15 pays totalisant environ 300 millions d'habitants qui utilisent des monnaies différentes.
Huit de ces pays ont en commun le franc CFA, arrimé à l'euro, et sont rassemblés au sein de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa): le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Vendredi 25 Octobre 2013 - 13:25





Nouveau commentaire :
Twitter