Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'Accord de Paris sur le climat vise la préservation de la dignité humaine (Hakima EL Haité)


Vendredi 4 Mars 2016 modifié le Vendredi 4 Mars 2016 - 10:00

L'Accord de Paris, signé à l'issue de la 21ème conférence des parties sur le climat en novembre dernier, a un "visage humain" et a pour but de préserver la dignité humaine, a souligné, jeudi à Rabat, la ministre chargée de l'Environnement, Hakima El Haité.




"Quand on lit les paragraphes et les articles de l'accord, on a l'impression que ce sont des articles très spécialisés, mais la réalité de cet accord est la préservation de la dignité humaine ( ). C'est un accord qui a un visage humain", a dit Mme El Haité qui s'exprimait lors d'une table ronde organisée par l'Institut Amadeus.

Les changements climatiques menacent la dignité et les droits humains, a-t-elle indiqué, citant l'exemple de l'Afrique où 350 millions de personnes manquent d'eau ou n'ont pas accès à l'eau potable et 750 millions de personnes n'ont pas accès à l'énergie et se chauffent du bois de feu à cause de ce phénomène. Ces changements ont aussi un impact sur la santé et l'éducation, a-t-elle ajouté, précisant que 500 millions de terres dégradées en Afrique "menacent la sécurité alimentaire, entrainent l'instabilité au niveau des tribus et sont à l'origine des migrations massives qui menacent nos pays". "Aujourd'hui, le désert ne se limite plus à l'Afrique subsaharienne. Il avance tous les ans au niveau de notre pays et en Europe. ( ) 75 pc de notre territoire est menacé de la désertification et de l'érosion", a-t-elle averti. "Les pays industrialisés ont compris que les changements climatiques n'avaient pas de pays et n'avaient pas de religion ou de frontière et qu'il fallait être solidaire pour construire un monde soutenable pour l'Homme", a poursuivi la ministre.

L'approche humaine est apparente dans cet accord qui a introduit l'approche genre, sachant que les femmes sont les plus touchés par les changements climatiques, a-t-elle rappelé. "En 10 ans, les changements climatiques ont entraîné la migration de 48 millions de personnes qui ont transité par nos pays", a-t-elle ajouté lors de cette rencontre organisée sous le thème "COP22 : quelles ambitions pour concrétiser le succès de Paris".

Le Maroc va abriter la 22ème conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) du 7 au 18 novembre 2016.

Cette table ronde a connu la participation de plusieurs personnalités, notamment Said Benrayane, secrétaire général de la COP22, Aziz Mekouar, ambassadeur négociateur de la prochaine COP, Zahra Maafiri, directrice générale de Maroc Export et Yacine Fal, représentante résidente de la Banque africaine pour le développement au Maroc.
L'Accord de Paris sur le climat vise la préservation de la dignité humaine (Hakima EL Haité)
Vendredi 4 Mars 2016 - 09:51





Nouveau commentaire :
Twitter