Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Kouchner-Algérie


Dimanche 21 Février 2010 modifié le Lundi 1 Mars 2010 - 09:43

Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a estimé que «La génération de l'indépendance algérienne est encore au pouvoir. Après elle, ce sera peut-être plus simple".




Kouchner-Algérie
"Nos rapports avec l'Algérie ont été à ce point sentimentaux, violents et affectifs que tout est très difficile et très douleureux", a-t-il di dans un entretien accordé à l'hebdomadaire "Le journal du dimanche", indiquant que "La génération de l'indépendance algérienne est encore au pouvoir. Après elle, ce sera peut-être plus simple".

Les relations entre Alger et Paris étant très tendues, la déclaration du chef de la diplomatie française a suscité de vives réactions en Algérie.

Pour le président algérien de la Fondation 8 Mai 1945, cela relève des "sentiments d'acharnement et de haine qui alimentent le discours de Kouchner contre les Algériens. «Le chauvinisme exacerbé dont il fait preuve est dans sa propre nature ; il apparaît inconsciemment comme une fièvre indépendante de sa volonté. Cette phobie, il la développe depuis des lustres contre les purs et durs Algériens.», a-t-il ajouté.

Le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant a été reçu dimanche à Alger par le premier ministre algérien Ahmed Ouyahia, selon l'agence algérienne APS.

Le conseiller diplomatique du président Nicolas Sarkozy, Jean-David Levitte était présent à cette rencontre.

Les relations entre Paris et Alger connaissent un nouvel accès de fièvre inédit depuis cinq ans, symptôme de relations toujours difficiles depuis près de 50 ans.

La tension est encore montée d'un cran au début du mois avec le dépôt au Parlement algérien d'une proposition de loi pour "criminaliser" le colonialisme français, deux ans avant le 50e anniversaire de l'indépendance, suscitant des réactions indignées parmi des députés français.

Début janvier, la tension était née de l'annonce d'un nouveau dispositif de sécurité aérienne adopté en France et incluant l'Algérie parmi les pays à risque, suscitant le courroux d'Alger.

Dimanche 21 Février 2010 - 21:31

atlasinfo




Nouveau commentaire :
Twitter