Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Karim, le témoin-clé, est-il impliqué dans la mort d’Hervé Gourdel ?


Vendredi 26 Septembre 2014 modifié le Vendredi 26 Septembre 2014 - 09:50


Ils étaient cinq à accompagner Hervé Gourdel dans ce trek en Kabylie qui a coûté la vie au Français. Et parmi eux, Karim, un Lillois, qui est toujours interrogé par les forces de sécurité algériennes. L’homme de 43 ans était dans la voiture prise d’assaut par les djihadistes du groupe "les Soldats du califat". Mais lui a été relâché. Hervé Gourdel n’a pas eu la même chance.




La femme de Karim n’a appris que mardi que son mari était l’un des alpinistes qui accompagnait Hervé Gourdel. C’est sa sœur, en Algérie, qui lui annonce que les enquêteurs l’entendent dans cette affaire. Karim avait rejoint Hervé Gourdel à l’aéroport d’Alger et les deux férus de montagne se sont ensuite rendus en Kabylie.


Depuis qu’elle sait son époux impliqué, soupçonné même de négligence, voire de complicité dans la prise d’otage, la femme de Karim est effondrée. Les yeux rougis par les larmes, elle n’a pas la force de s’exprimer et reste cloîtrée dans sa petite maison, entourée de ses proches. Tous sont abasourdis. Ce Franco-algérien, musulman pratiquant, "va régulièrement [là-bas], il y a des contacts, de la famille", selon Fabien, un ami sportif.

Pendant son temps libre, Karim est bénévole dans un club d’escalade de la banlieue lilloise. Sur Facebook ou Youtube, on peut voir les photos et les vidéos de ses expéditions en Algérie. Alors l’imaginer impliqué dans une affaire de terrorisme, Fabien n’y croit pas une seconde. Car ce qui intéresse Karim, selon son ami, c’est "l’équipement et l’ouverture de voies (d’escalade, ndlr.) avec un club algérien, pour faire découvrir la discipline en Algérie". Le passionné de sport de montagne est "un gars très sérieux et fiable, sur qui on peut compter" explique son ami qui pratique l’escalade avec lui, un sport qui nécessite de la rigueur.
Vendredi 26 Septembre 2014 - 09:49

JDD




Nouveau commentaire :
Twitter