Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Juppé annonce la constitution d'une "instance de pilotage politique" de l'opération en Libye


Mardi 22 Mars 2011 modifié le Mardi 22 Mars 2011 - 22:01




Juppé annonce la constitution d'une "instance de pilotage politique" de l'opération en Libye
Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a annoncé mardi la constitution d'une "instance de pilotage politique" de l'opération militaire menée par la communauté internationale en Libye, qui se réunira "dans les tout prochains jours". Il a ajouté que le président Sarkozy s'exprimerait bientôt.

"Pour nous, cette intervention est d'abord une opération voulue par les Nations unies. Elle est conduite par une coalition d'Etats-membres dont tous ne sont pas membres de l'organisation du traité de l'Atlantique Nord, ce n'est donc pas une opération de l'OTAN, même si elle doit pouvoir s'appuyer sur les moyens militaires de planification et d'intervention de l'Alliance", a expliqué M. Juppé à l'Assemblée nationale.

"Sur l'initiative du président de la République, j'ai proposé à nos collègues britanniques, qui en sont d'accord, de mettre sur pied une instance de pilotage politique de l'opération qui réunira les ministres des affaires étrangères des Etats intervenants ainsi que ceux de la Ligue arabe", a-t-il précisé.

"Nous devrions nous réunir dans les tout prochains jours à Bruxelles, à Londres ou à Paris et répéter régulièrement ce genre de réunion pour bien marquer que le pilotage politique existe", a-t-il ajouté. "A partir de ce pilotage politique, sous la responsabilité du ministre de la Défense, nous utiliserons bien sûr les capacités de planification et d'intervention de l'OTAN."

Cependant, a souligné M. Juppé, "l'intervention militaire peut s'arrêter à tout moment", "il suffit que le régime de Tripoli se mette en conformité exacte et complète avec les résolutions du Conseil de sécurité".

Par ailleurs, "il nous faut d'ores et déjà penser à la suite, et la suite, c'est la paix", a-t-il poursuivi. "La France a été à l'initiative de l'organisation de l'intervention militaire, la France sera en initiative dans l'organisation de la paix", a affirmé le ministre, précisant que "le président de la République s'exprimera dans les prochains jours dans cet esprit".
Mardi 22 Mars 2011 - 19:55






1.Posté par oblomov le 22/03/2011 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Y a t-il un pilote dans l'avion ?
C'est l'improvisation totale. Sarkozy s'imaginait vraiment que Kadhaffi allait se barrer à la vue de quelques Rafales ?
Il résiste, maintenant ils ne savent pas quoi faire.

Nouveau commentaire :
Twitter