Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Jordanie: Ouverture de la première conférence arabe sur la "Réduction des risques de catastrophes"


Mardi 19 Mars 2013 modifié le Mardi 19 Mars 2013 - 22:09




Les travaux de la première conférence arabe sur la "Réduction des risques des catastrophes" se sont ouverts mardi dans la ville d'Aqaba (sud de la Jordanie), avec la participation de plusieurs pays occidentaux et arabes, dont le Maroc.

Lors de cette conférence, organisée du 19 au 21 mars par l'Autorité de la zone économique spéciale d'Aqaba (ASEZA) en coopération avec le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) et avec l'appui de l'Agence suisse pour le développement et la coopération, le Maroc est représenté par le ministre délégué auprès du Chef du Gouvernement chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, Mohamed Najib Boulif.

Dans une allocution diffusée lors de la session d'ouverture, le Secrétaire général de l'Organisation des Nations unies, Ban Ki-moon, a affirmé qu'il s'agit de la première réunion entre décideurs, ministères et organisations arabes dédiée à renforcer la coordination régionale dans l'objectif de réduire les risques des catastrophes naturelles, y voyant un "signal fort au monde entier que les pays arabes sont capables d'atteindre une concordance de vues au niveau international pour débattre de la réduction des risques de catastrophes".

De son côté, la Princesse Sumaya bint El Hassan, présidente de l'Association scientifique royale jordanienne, a noté que "la région arabe vit aujourd'hui au rythme de changements rapides qui engendrent des catastrophes démographiques et autres, outre l'explosion démographique des dernières décennies conjuguée à la mauvaise utilisation des terres et à la faible exploitation des ressources naturelles, ce qui amplifie la possibilité des risques qui guettent nos villes".

Pour sa part, la présidente du pôle Développement durable et coopération environnementale au sein de la Ligue arabe, Chahira Wahbi, a estimé dans une allocution lue au nom du Secrétaire général de la Ligue arabe, que la région arabe est handicapée par "la pénurie en matière des ressources hydriques," notant que "le long littoral de la région fait face au risque de l'augmentation du niveau de la mer," une situation empirée par la non-régularité des précipitations.

La conférence devrait débattre des défis que confronte la région arabe, notamment les risques des catastrophes naturelles et autres événements naturels destructeurs, ainsi que les efforts des pays dans l'élaboration de politiques et de programmes à même de réduire l'effet de ses risques.
Mardi 19 Mars 2013 - 22:08





Nouveau commentaire :
Twitter