Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Jean-Marie Le Pen veut envoyer Noah, Bedos et Madonna au four


Dimanche 8 Juin 2014 modifié le Mercredi 11 Juin 2014 - 09:49

Les tentatives de normalisation de sa fille n'y font rien, Jean-Marie Le Pen reste adepte de petites phrases sulfureuses. Le président d'honneur du Front national s'en est pris aux artistes qui vilipendent son parti, notamment Guy Bedos, Madonna et Yannick Noah, lâchant dans une vidéo repérée par Le Lab d'Europe 1 : "on fera une fournée la prochaine fois". Le fondateur du parti d'extrême-droite s'exprimait dans une vidéo diffusée sur le site internet du FN, retirée depuis mais que Le Lab d'Europe 1 a enregistrée.




Pour SOS Racisme, cette sortie relève "du plus crasse logiciel antisémite et non du simple dérapage". L'association a annoncé le dépôt d'une "plainte dans les jours qui viennent contre cette immonde et énième sortie" de Jean-Marie Le Pen "qui renoue là avec ses sorties sur le ministre Durafour et sur la Shoah". Or Jean-marie Le Pen a plusieurs fois été condamné pour incitation à la haine raciale ou contestation de crimes contre l'humanité, notamment pour ses propos qualifiant les chambres à gaz des camps de la mort nazis de "détail de l'histoire" ou pour un jeu de mot injurieux sur "Durafour crématoire" en 1988, visant le ministre Michel Durafour.


Patrick Bruel n'a pas tardé à réagir lui aussi, via Twitter :

PatrickBruel ✔ @PatrickBruelOff
Suivre
J.M.Le Pen récidive
Avait-il besoin de nous rappeler son vrai visage et celui du FN
#xénophobe #raciste #antisémite
#nausée
11:14 AM - 8 Juin 2014



Jean-Marie Le Pen "a bien utilisé le terme de fournée, c'est une mauvaise phrase de plus. C'est stupide politiquement et consternant", a rapidement réagi dans les colonnes du Parisien Louis Aliot, vice-président du FN et compagnon de Marine Le Pen. Une réaction qualifiée de "mascarade" par SOS Racisme: "soit les responsables actuels du FN sont incapables de gérer leur parti alors qu'ils prétendent pouvoir gérer la France, soit, et de façon bien plus convaincante, il s'agit d'une hypocrite prise de distance face à la montée d'une polémique mettant à mal leur stratégie de dédiabolisation".
Dimanche 8 Juin 2014 - 13:07

Source JDD




Nouveau commentaire :
Twitter