Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Jean-Louis Borloo veut faire de l'UDI le "premier parti" de France


Dimanche 21 Octobre 2012 modifié le Lundi 22 Octobre 2012 - 12:19




Jean-Louis Borloo veut faire de l'UDI le "premier parti" de France
Jean-Louis Borloo a lancé dimanche l'Union des démocrates et indépendants (UDI), une nouvelle formation de centre-droit dont il veut faire "le premier parti de France".

L'UDI a fait une prise de choix le jour de sa première assemblée constituante, à la Mutualité de Paris, en la personne de l'ex-ministre des Sports Chantal Jouanno, qui va en conséquence quitter l'UMP.

L'ancienne ministre et ex-présidente du Parlement européen Simone Veil, 85 ans, a également soutenu l'UDI en assistant à son assemblée fondatrice.

Jean-Louis Borloo, qui a convaincu la plupart des composantes du centre d'oublier leurs querelles passées pour constituer une formation héritière de l'ex-UDF, nourrit les plus grandes ambitions pour l'UDI, qu'il préside.

"Nous sommes une force qui a vocation à devenir le premier parti de France", a-t-il déclaré, se positionnant de fait pour la présidentielle de 2017.

Jean-Louis Borloo a insisté à la tribune sur la volonté d'indépendance du nouveau parti, mais aussi le fait qu'il avait vocation à constituer une "coalition gagnante" avec l'UMP.

"L'indépendance, c'est la puissance. Mais l'indépendance, ce n'est pas l'isolement", a-t-il dit en allusion à l'isolement du président du MoDem François Bayrou.

Après avoir réuni 30 députés et 28 sénateurs centristes et divers droite dans des groupes autonomes, l'ancien ministre de l'Ecologie a mis sur orbite l'UDI, qui regroupe sept formations politiques et revendique environ 50.000 adhérents.

Dimanche 21 Octobre 2012 - 21:05





Nouveau commentaire :
Twitter