Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Jamel Debbouze a refusé d'être secrétaire d'État


Vendredi 20 Octobre 2017 modifié le Samedi 21 Octobre 2017 - 10:26

"Bien sûr", l'humoriste a "refusé" quand on l'a approché pour faire partie du gouvernement. Il raconte les détails au micro de RMC.




«  On m'a proposé d'être secrétaire d'État, secrétaire d'État à la… Comment ça s'appelle ?  » Jamel Debbouze s'en amuse. Dans l'émission sportive Team Duga sur RMC, l'humoriste a dévoilé qu'il avait refusé le poste. Mais on n'en saura pas plus, ni le détail de la proposition, ni dans quel gouvernement... «  Un jour, on m'a proposé un gros poste comme celui-là  », se contente-t-il de dire. Pourquoi avoir refusé ? «  Parce que ce n'est évidemment pas mon métier, parce que je m'y ennuierais à mourir, parce que c'est là où je serais le moins efficace, le plus figé et le plus critiqué.  »

«  Quand je monte sur scène et que je fais l'Olympia ou le Zénith, j'ai le sentiment d'être utile. Il vient d'en bas, il a une main dans la poche, il se retrouve là… Il y a une forme d'espoir quelque part. Pareil pour Omar Sy. On représente ça. On en est conscients, on ne joue pas, on espère que ça aura de l'écho chez les gamins, et pas seulement. Notre acte politique, c'est de continuer à faire ce qu'on fait dans les meilleures conditions », se justifie-t-il.

Benzema en bleu pour «  faire reculer le FN  »

Jamel Debbouze est aussi monté au créneau pour défendre Karim Benzema. «  J'ai été voir le patron de la Fédération [Noël Le Graët] pour lui demander, presque à genoux, pour qu'il revienne. Je n'ai aucune légitimité là-dedans. Mais j'aime le football, j'aime Karim. C'est un symbole, comme Ben Arfa peut l'être. Évidemment, s'il n'était pas au niveau, on ne discuterait pas. Mais il est au niveau. On s'est tous mal comportés dans notre vie et on ne peut pas traîner ça toute notre vie. Il le sait ça, Didier [Deschamps, NDLR]. Mais c'est trop long, c'est trop lourd. Quand j'entends notre frère à tous, Zizou, parler de [Benzema], je me dis qu'on ne peut pas faire l'économie de ce mec. Il joue super bien au Real. Il paie trop cher  », a plaidé Jamel Debbouze au micro de RMC.

Là encore, Debbouze reconnaît que l'enjeu dépasse le sport, il l'assume pleinement : «  Il faut que tout le monde soit représenté dans cette équipe de France. Elle est notre symbole. En 1998, cette équipe avait remporté la Coupe du monde, mais pas seulement. Elle a fait reculer le Front national. Le Front national était au plus bas, et c'était grâce à cette équipe de France. À nous de savoir faire la part des choses, à Didier Deschamps de faire la part des choses, à notre fédération de faire la part des choses et puis tranchons correctement. Il a sa place en équipe de France, il faut qu'il revienne, un point c'est tout. Sinon, on va le prendre au Maroc. On vous laisse 15 jours de réflexion  », plaisante l'humoriste.

Jamel Debbouze remontera bientôt sur scène après six ans d'absence. Il sera à la Cigale, à Paris, en décembre, pour son spectacle Maintenant ou Jamel.

Source Le Point
Vendredi 20 Octobre 2017 - 12:58





Nouveau commentaire :
Twitter