Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Jack lang : la tenue de la manifestation phare "Le Maroc contemporain" à l'IMA doit tout au "soutien moral et personnel du roi du Maroc"


Mardi 14 Octobre 2014 modifié le Mardi 14 Octobre 2014 - 17:15

« Sans le soutien moral et personnel du roi du Maroc, nous n’aurions pas pu gagner cette bataille ». Par bataille, le président de l’Institut du monde arabe entend le projet gigantesque de la manifestation phare "Le Maroc contemporain" qui est inaugurée ce mardi par SAR la princesse Lalla Meriem et le président François Hollande.




« Le roi nous a épaulé, accompagnés, guidés en nous accordant la plus totale liberté. Ses conseils, ses remarques et sa présence morale et intellectuelle ont été déterminants pour mener à bien cette exposition évènement», l’une des plus importantes expositions jamais consacrées en France à la scène artistique contemporaine d’un pays étranger.

« Je voudrais dire et redire à quel point le roi du Maroc, homme éclairé, passionné, profondément érudit, cultivé, apporte à son pays une vision, un regard plein d’espoir en ce moment où les affrontements, les violences, ici et là, parfois font douter de l’être humain », a dit M. Lang, lundi soir, devant un parterre de personnalités marocaines et françaises du monde de l'art, de la culture et des médias ainsi que des politiques, dont notamment les deux ambassadeurs du Maroc et de France, MM. Chakib Benmoussa et Charles Fries, le président de la Fondation nationale des musées du royaume, M. Mehdi Qotbi et des artistes des deux rives de la méditerranée.

« Le Maroc, votre Maroc, notre Maroc si j’ose dire, sous l’impulsion du roi, offre une autre ère. Une ère nouvelle de ce qui peut être une vraie alternance pacifique, harmonieuse, respectueuse, tolérante », a-t-il poursuivi.

Jack Lang a d'ailleurs tenu à placer cet évènement sous les auspices de « ce texte magnifique, audacieux et visionnaire qu’est le préambule de la Constitution marocaine". Et de souligner : « Qu’un pays puisse revendiquer avec cette clarté et fierté la pluralité de ces héritages culturels et spirituels, c’est un message. Je le vois aussi comme un message adressé à notre pays ici où parfois on a tendance à faire preuve d’arrogance, d’intolérance ou de préjugés. C’est un message universel de respect et d’amour ».

Le président de l'IMA a également rendu hommage aux artistes marocains qui sont « eux aussi habités par cette vision pluraliste et respectueuse », ainsi qu’aux mécènes marocains et français, férus d’art et de culture. « Jamais dans mon parcours je n’ai rencontré un tel engagement profond et un tel enthousiasme collectif autour d’un évènement autour d’un évènement », a-t-il relevé, avant d’ajouter ; « J’espère qu’il sera notre fierté commune et qu’il avancera la culture et l’art mais aussi les conceptions humanistes qui sont les nôtres ».

Organisée en partenariat avec la Fondation nationale des musées du royaume du Maroc, la manifestation pluridisciplinaire que présente I’MA se déroulera en parallèle avec une autre grande exposition au musée du Louvre sur "Le Maroc médiéval : un empire de l'Afrique à l'Espagne".

Du 15 octobre au 25 janvier 2015, le public découvrira toutes les facettes du bouillonnement artistique du Maroc d’aujourd’hui et on ’effervescence intellectuelle (arts plastiques, design, architecture, cinéma, musique, danse, théâtre, littérature),


Mardi 14 Octobre 2014 - 02:14

Par Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter