Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Islamophobie en France : le CFCM poursuit Claude Goasguen pour diffamation


Mardi 18 Février 2014 modifié le Mardi 18 Février 2014 - 16:42

Claude Goasguen devra s’expliquer devant la justice pour ses propos tenus le 2 février lors du gala du KKL, le Fonds national juif. Le député UMP, également maire du 16e arrondissement de Paris, est cité à comparaître le 7 avril au Tribunal correctionnel de Nîmes après le dépôt de plainte effectif du Conseil français du culte musulman (CFCM) pour diffamation et provocation à la haine.




Selon le CFCM et la vidéo de l'intervention, Claude Goasguen a notamment assuré le 2 février au Palais Brongniart à Paris, lors de la soirée de Gala du KKL (fonds pour la création d'Israël) : «Cette Shoah terrible qu'on n'ose plus enseigner dans les lycées tant on a peur de la réaction des jeunes musulmans qui ont été drogués dans les mosquées».

«Ces propos ont été largement diffusés par voie télévisée et par le site internet du KKL, lequel les a ensuite effacés», explique Abdallah Zekri, président de l'observatoire National contre l'Islamophobie au CFCM. Ce dernier, résidant à Nîmes, a saisi le le tribunal correctionnel de cette ville.

L’avocate mandatée par le CFCM pour défendre ce cas est Me Khadija Aoudia. « Claude Goasguen, lors de son allocution, dénonçait tendancieusement l’antisémitisme en leurs principaux acteurs, les jeunes musulmans. Délibérément, il instrumentalisera le drame de l’affaire Merah qui a ému toute la France, dans toute sa diversité. Il alimentera le conflit israélo-palestinien à l’intérieur de nos frontières », peut-on lire dans la citation à comparaître consultée par la rédaction.

Mardi 18 Février 2014 - 10:11





Nouveau commentaire :
Twitter