Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Interview de Sarkozy: le PS entre l'ironie et la dénonciation de l'"obsession frontiste"


Jeudi 10 Septembre 2015 modifié le Jeudi 10 Septembre 2015 - 12:26

e Parti socialiste réagissait jeudi entre l'ironie et la dénonciation de l'"obsession frontiste" chez Nicolas Sarkozy, après ses propos au Figaro pour déplorer une absence de politique migratoire pouvant conduire "à une désintégration de la société française".




"Interview de Nicolas Sarkozy au Figaro: Après la fuite d'eau, la fuite en avant! Comment être pour l'asile, tout en étant contre?", a raillé le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, sur Twitter.

"Nicolas Sarkozy a décidément de plus en plus de mal à se distinguer de Marine Le Pen", a commenté Corinne Narassiguin, porte-parole du PS, dans une déclaration à l'AFP.

"Il s'applique méthodiquement à confondre politique d'asile et politique d'immigration, une technique bien connue de l'extrême droite devenue malheureusement une habitude au parti Les Républicains", ajoute notamment la porte-parole.

Nicolas Sarkozy, poursuit Corinne Narassiguin, "propose que l'Europe se décharge de ses responsabilités sur ses pays voisins en y créant des centres non pas d'accueil mais de rétention, une proposition aux relents néocolonialistes faisant écho à celle de Marine Le Pen qui prônait récemment l'utilisation des méthodes ultra-répressives de l'Australie".

La porte-parole conclut en dénonçant l'"obsession frontiste" de l'ancien président, qui "l'éloigne chaque jour un peu plus des valeurs fondatrices et de la République et de l'Union Européenne".
Jeudi 10 Septembre 2015 - 10:52

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter