Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Insurrection en Libye : Des centaines de morts et une escalade de la violence de plus en plus alarmante


Vendredi 25 Février 2011 modifié le Vendredi 25 Février 2011 - 14:56




Insurrection en Libye : Des centaines de morts et une escalade de la violence de plus en plus alarmante
Le mouvement insurrectionnel entamé, il y a dix jours en Libye sur fond de violences sanglantes ayant fait 300 morts, selon un bilan officiel libyen, gagne de plus en plus du terrain resserrant l'étau autour du régime du dirigeant Mouammar Kadhafi.

Face à l'escalade du soulèvement populaire, le gouvernement libyen a décidé, vendredi, l'augmentation des salaires et des allocations familiales ainsi que la distribution d'aides alimentaires.

Chaque famille recevra 500 dinars libyens (290 euros) et les salaires de certaines catégories de fonctionnaires seront relevés de 150 PC, a annoncé à la télévision d'Etat dans une tentative d'apaisement du soulèvement dont le bilan des pertes humaines dépasse les 640 morts selon la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH).

Sur le terrain la violence s'accentue, ce qui a provoqué , vendredi la réaction de la Haut commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Navi Pillay qui s'est inquiétée de l'intensification "alarmante" de la répression contre la révolte populaire qui a peut être fait "des milliers de tués et blessés".

"En violation continuelle des lois internationales, la répression en Libye contre des manifestants pacifiques s'intensifie de manière alarmante", a expliqué Mme Pillay faisant état de "tueries de masse, d'arrestation arbitraire, de détention et tortures de manifestants".

"Selon certaines sources, des milliers de personnes ont été blessées ou tuées", a-t-elle ajouté en ouvrant la session extraordinaire du Conseil des droits de l'homme de l'ONU consacrée à la situation en Libye.

Au niveau de l'Europe, les pays de l'UE se préparent à imposer, avec l'aval de l'ONU, une éventuelle zone d'exclusion aérienne dans ce pays pour interdire aux avions militaires libyens de voler.

Les pays européens préparent des "plans d'urgence" pour contrôler l'espace aérien libyen mais "l'Union européenne a d'abord besoin d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies" l'y autorisant, a indiqué un diplomate européen à la presse, en marge d'une réunion des ministres de la Défense de l'UE en Hongrie.




Vendredi 25 Février 2011 - 14:43

(Source MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter