Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Indonésie: dernière visite de familles de condamnés avant les exécutions


Mardi 28 Avril 2015 modifié le Mardi 28 Avril 2015 - 08:51

Des familles de condamnés à mort étrangers en Indonésie effectuaient mardi avec angoisse et tristesse leur dernière visite auprès de leurs proches avant l'exécution dans les prochaines heures de neuf détenus, en dépit de l'intensification des pressions internationales contre la peine capitale.




Huit étrangers - deux Australiens, un Brésilien, une Philippine, quatre Nigérians - ainsi qu'un Indonésien tous condamnés pour trafic de drogue pourraient être fusillés dans la nuit de mardi à mercredi, des ambulances transportant des cercueils blancs vides étant déjà arrivés à leur prison.

Les condamnés avaient reçu une notification d'exécution avec un préalable d'au moins 72 heures qui leur a été remise samedi en fin de journée. Les exécutions ont lieu habituellement peu après minuit (07H00 GMT) et des médias australiens ont publié des photos de croix mortuaires destinées aux cercueils des condamnés, avec la date du mercredi 29.04.2015.

Condamné à mort lui aussi pour trafic de drogue, le Français Serge Atlaoui, 51 ans, a été retiré au dernier moment de cette liste en raison d'un recours en cours devant la justice. Mais le porte-parole du parquet général indonésien, Tony Spontana, a réaffirmé mardi à l'AFP qu'en cas de rejet de sa procédure, il serait exécuté seul, et que les autorités n'attendraient "pas très longtemps".

Intransigeant sur l'application de la peine de mort pour trafic de stupéfiants, le président indonésien, Joko Widodo, est resté sourd à tous les appels à la clémence et pressions diplomatiques contre les exécutions, notamment de la France, de l'Australie, ainsi que des Nations unies.

Le Français est incarcéré depuis sa condamnation en 2007 au complexe pénitentiaire de Nusakambangan, "l'Alcatraz indonésien", sur une île isolée de Java, où les familles des condamnés dans l'attente du peloton d'exécution effectuaient leur dernière visite.
Mardi 28 Avril 2015 - 08:51

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter