Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Inde: réouverture du centre juif pris d'assaut dans les attentats de Bombay


Mardi 26 Août 2014 modifié le Mardi 26 Août 2014 - 09:01

Un centre juif de Bombay, pris d'assaut lors des attentats de novembre 2008 qui avaient ravagé la capitale économique de l'Inde, va rouvrir mardi près de six ans après l'attaque.




Ce centre juif, Chabad House, fut l'une des multiples cibles visées par les assaillants islamistes lors de leur assaut meurtrier. Il avait été criblé de balles et le rabbin Gavriel Holtzberg et son épouse Rivka tués lors de son siège avec quatre autres personnes.

Ces attentats perpétrées sur trois jours par des hommes armés contre des hôtels de luxe, un café renommé et une gare avaient fait 166 morts.

"Je pense que c'est vraiment un message pour le monde entier", a dit le rabbin Moshe Kotlarsky, un membre du mouvement juif orthodoxe Chabad-Lubavitch qui a soutenu la reconstruction du centre.

"Il est possible de surmonter les défis, même les plus terribles. Il est possible et nécessaire de reconstruire et ce projet constitue un signal de lumière et d'espoir que le mal ne l'emportera pas", a-t-il dit dans un communiqué.

Chabad House, niché dans une ruelle étroite du quartier animé de Colaba, avait été conçu comme un centre ouvert aux juifs en visite et à la communauté locale par les Holtzberg après leur arrivée dans la métropole indienne en 2003.

Le jeune fils de deux ans du couple Holzberg avait été sauvé de la tuerie grâce à sa nourrice qui était parvenue à échapper aux assaillants et à sortir du centre.

Depuis les attentats, le mouvement Chabad-Lubavitch a poursuivi son activité dans des locaux temporaires.

Vingt-cinq rabbins de toute l'Asie doivent se réunir mardi dans les locaux rénovés du centre où sera également dévoilé le projet d'un musée juif aux quatrième et cinquième étage de l'immeuble.

Chabad House est désormais doté d'espaces de sécurité, d'une synagogue, de bureaux, de pièces de réception et d'un restaurant, selon le site chabad.org.

"Nous ne déménageons pas, nous revenons dans le bâtiment d'origine et nous continuerons et développerons toutes les activités qui se déroulaient ici", a dit le rabbin Israel Kozlovsky, nouveau co-directeur du centre avec sa femme Chaya.

Les 10 jeunes hommes qui avaient mené les attaques, imputées au mouvement islamiste Lashkar-e-Taiba basé au Pakistan, avaient atteint Bombay par la mer après avoir détourné un chalutier au large.

Le seul survivant du commando, Mohammed Ajmal Kasab, a été exécuté en 2012 par l'Inde.

Le Taj Mahal Palace, l'hôtel le plus connu de la ville visé dans l'attaque, avait rouvert ses portes en 2012 après des travaux d'un montant de 1,75 milliard de roupies (37,2 M USD).
Mardi 26 Août 2014 - 08:59

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter