Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Hollande veut "des réformes rapides" pour sa 1ère année du quinquennat


Mercredi 4 Avril 2012 modifié le Mercredi 4 Avril 2012 - 13:14

Le candidat socialiste à la présidentielle a expliqué mercredi sur RTL qu'il entendait "agir vite et en cohérence" avec son calendrier d'action pour la première année du quinquennat, dévoilé mercredi.




"Nous allons agir vite et en cohérence", a déclaré François Hollande en présentant mercredi matin les mesures qu'il ferait adopter dès la première année de son mandat, s'il était élu président en mai et que la gauche remportait les législatives de juin.

Le candidat socialiste à l'Elysée a promis sur RTL de rompre avec "la virevolte" et "l'inconstance" qui ont marqué, selon lui, le quinquennat de son adversaire Nicolas Sarkozy.

Tout d'abord, au nom de "l'exemplarité au sommet de l'Etat", François Hollande s'engage à réduire de 30% la rémunération du chef de l'Etat et des membres du gouvernement. Son site de campagne précise que cette mesure fera l'objet d'un décret signé lors du premier conseil des ministres.

"Je veux qu'il y ait des réformes rapides sur le pouvoir d'achat", a réaffirmé ensuite le député de Corrèze, en promettant de revaloriser "immédiatement" de 25% l'allocation de rentrée scolaire. Cela se fera par décret, tout comme le blocage des prix des carburants pour trois mois, d'après son site.

Le candidat PS a aussi assuré qu'il permettrait sans délai aux personnes ayant cotisé 41 annuités de prendre leur retraite à 60 ans à taux plein.

Un deuxième temps sera consacré au "rétablissement de nos finances publiques", a expliqué François Hollande. Le Parlement sera convoqué en session extraordinaire du 3 juillet au 2 août pour voter trois textes: une loi de programmation budgétaire qui fixera comme objectif le retour à l'équilibre des comptes publics à la fin de 2017; une réforme fiscale (avec notamment la taxation à 75% des revenus dépassant un million d'euros); et la réforme bancaire (avec la séparation des activités de dépôt et des activités spéculatives).

Ensuite, à partir d'août 2012, seront prises les mesures "qui permettent de donner une perspective", a expliqué le candidat socialiste à la présidentielle, en citant les emplois d'avenir et le contrat de génération.

Ces deux mesures feront l'objet d'une "loi pour l'emploi et la cohésion sociale", selon son site de campagne. Sur les 150.000 emplois d'avenir que François Hollande compte créer, 100.000 le seront dans l'année suivant l'entrée en vigueur de la loi.

L'objectif de 500.000 contrats de génération, évoqué précédemment, n'est pas inscrit dans le document en ligne. Cette mesure octroie une double exonération de charges à un employeur qui embauche un jeune en CDI tout en conservant un senior jusqu'à la retraite.

Toujours selon le site de campagne, c'est aussi entre août 2012 et juin 2013 que sera programmé le "recrutement de 60.000 postes dans l'Education nationale et l'enseignement supérieur".
Mercredi 4 Avril 2012 - 09:52

Atlasinfo avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter