Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Hollande: les musulmans "premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme et de l'intolérance"


Jeudi 15 Janvier 2015 modifié le Jeudi 15 Janvier 2015 - 17:53

Les musulmans dans le monde sont les "premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme, de l'intolérance", a souligné jeudi le président français François Hollande.




Les musulmans dans le monde sont les "premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme, de l'intolérance", a souligné jeudi le président français François Hollande.

"L'islamisme radical s'est nourri de toutes les contradictions, de toutes les influences, de toutes les misères, de toutes les inégalités, de tous les conflits non réglés depuis trop longtemps", a ajouté François Hollande lors d'un discours devant l'Institut du Monde arabe à Paris.

Depuis quelques jours, la façade de l'Institut, principale institution culturelle du monde arabe en France, est recouvert, en français et en arabe, en grandes lettres rouges: "Nous sommes tous Charlie"

Les trois jihadistes qui ont tué au total 17 personnes, dont 7 journalistes, 3 policiers et 4 juifs, ont affirmé avoir vengé le prophète et "tué Charlie Hebdo", en raison des caricatures de Mahomet que le journal a publiées. Dans son premier numéro depuis les attentats, les "survivants" du journal en remis en Une une caricature de Mahomet, une larme à l'oeil.

Alors que le journal continuait pour le deuxième jour consécutif à s'arracher en France, les réactions indignées se sont multipliées dans le monde islamique où toute représentation de Mahomet est interdite.

Dans un communiqué mis en ligne jeudi, l'Emirat Islamique d'Afghanistan, nom officiel des talibans afghans, a déploré la publication de nouvelles caricatures qui "provoquent les sensibilités de près d'un milliard et demi de musulmans".

Jeudi 15 Janvier 2015 - 10:31

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter