Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Hollande annonce l'intégration de l'AFD à la Caisse des dépôts


Mardi 12 Janvier 2016 modifié le Mercredi 13 Janvier 2016 - 23:57

L'Agence française de développement (AFD), qui assure l'aide publique de la France aux pays en développement, sera "intégrée" au sein de la Caisse des dépôts (CDC), bras financier de l'Etat, a annoncé mardi le président François Hollande.




"Cette grande réforme sera engagée dès le premier trimestre de cette année avec la discussion d'une loi au parlement", a déclaré François Hollande devant quelque 6.000 collaborateurs de la CDC réunis au Grand Palais à Paris à l'occasion du bicentenaire de cette institution.

La CDC "doit s'ouvrir au monde" et prolonger "ses missions traditionnelles - financement des infrastructures ou accompagnement des entreprises - non plus simplement à l'échelle de la France, mais à l'échelle du monde".

Selon François Hollande, "l'AFD triplera ses fonds propres et augmentera ses activités de près de 50% d'ici 2020", qui pourront "atteindre plus de 12 milliards d'euros par an au bénéfice des pays en développement et de la lutte contre le changement climatique".

Il a rappelé avoir pris cet engagement devant les délégués de la COP21, la conférence mondiale sur le climat réunie à Paris en décembre.

Dans un premier temps, a avancé par la suite le directeur général de la CDC Pierre-René Lemas devant la presse, l'AFD devrait conserver son "autonomie", autrement dit sa personnalité morale.

Les deux institutions, selon lui, s'attacheront cependant à "définir des programmes communs d'intervention dans les pays du Sud" et à intégrer leurs réseaux à travers le monde même s'il l'a concédé: "je n'ai pas encore le mode d'emploi".

La CDC, a-t-il également indiqué, "a en tête depuis plusieurs semaines de créer un fonds pour l'Afrique".

Devant l'Assemblée générale des Nations unies fin septembre, François Hollande avait annoncé que l'aide publique au développement de la France augmenterait de quatre milliards d'euros à partir de 2020 pour atteindre 12 milliards d'euros par an.

Mardi 12 Janvier 2016 - 18:42





Nouveau commentaire :
Twitter