Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Heurts entre l'EI et des hommes armés dans l'est de la Libye


Samedi 20 Juin 2015 modifié le Samedi 20 Juin 2015 - 22:09

Des affrontements meurtriers ont eu lieu samedi matin dans la ville de Derna, dans l'est de la Libye, entre des combattants du groupe jihadiste Etat islamique (EI) et des hommes armés, a indiqué l'agence libyenne Lana.




Cela fait plus d'une semaine qu'un groupe connu sous le nom de "Conseil des moujahidine de Derna" lance des attaques contre l'EI qui a multiplié les démonstrations de force dans cette ville depuis fin 2014, à travers notamment des défilés militaires.

"Des hommes armés" tentent de chasser l'EI du quartier Fataeh à l'est de Derna, a affirmé l'agence libyenne proche du gouvernement installé à Tripoli, qui n'est pas reconnu par la communauté internationale. Les affrontements de samedi ont fait des "dizaines de morts dans les rangs de l'EI", a-t-elle ajouté.

Selon l'agence, Fataeh constitue "le dernier bastion de l'EI" dans la ville, suggérant ainsi que les jihadistes ont déjà été chassé d'autres quartiers de Derna.

Vendredi, des médias libyens ont déclaré ne pas être certains de l'identité du groupe impliqué dans les combats de Derna.

Selon les médias locaux, ces attaques contre l'EI ont lieu en raison de l'"oppression (de l'EI) au mépris de la vie de musulmans".

Dans un communiqué diffusé vendredi, le Conseil des moujahidine de Derna s'est plaint des actions qualifiées d'"injustes" de l'EI à Derna, justifiant ainsi ses attaques contre le groupe.

La coalition de milices Fajr Libya, qui contrôle la capitale Tripoli, a indiqué sur son compte Facebook qu'elle soutenait le Conseil des moujahidine de Derna.

Elle a fait état en outre d'une manifestation contre l'EI le 12 juin à Derna lors de laquelle des habitants avaient pris des armes.

En proie au chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye compte deux gouvernements et Parlements qui se disputent le pouvoir, l'un à Tripoli, et l'autre à Tobrouk (est) reconnu par la communauté internationale.

Les forces rivales s'opposent quotidiennement dans plusieurs localités du pays, faisant des centaines de morts depuis juillet 2014.

Profitant du chaos, l'EI, qui contrôle déjà de vastes pans de territoires en Irak et en Syrie, a gagné du terrain en Libye, s'emparant de la ville de Syrte (450 km à l'est de Tripoli) en juin dernier.
Samedi 20 Juin 2015 - 22:08

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter