Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Guerre déclarée à UMP: le médiateur Alain Juppé jette l'éponge, Fillon va saisir la justice


Dimanche 25 Novembre 2012 modifié le Dimanche 25 Novembre 2012 - 22:29

Alain Juppé, qui a joué le médiateur entre Jean-François Copé et François Fillon, a décidé de jeter l'éponge dimanche soir après sa réunion au sommet avec les deux protagonistes. François Fillon a annoncé dans un communiqué qu'il va"saisir la justice pour rétablir la vérité des résultats". Selon lui, Jean-François Copé "porte seul" la "responsabilité" de l'échec de la médiation.




Guerre déclarée à UMP: le médiateur Alain Juppé jette l'éponge, Fillon va saisir la justice
L'UMP a joué son avenir ce dimanche. En plein psychodrame depuis une semaine, le parti connaît une journée de tous les dangers : une réunion de sa commission des recours a eu lieu dimanche matin, avant la rencontre "au sommet" à 19h, la première depuis le début de la crise, entre les deux rivaux François Fillon et Jean-François Copé sous l'égide d'Alain Juppé. Mais Jean-François Copé a déclaré s'en remettre à la commission des recours, qui doit prononcer le nom du vainqueur après examen des recours déposés, provoquant une cassure historique au sein de ce parti.

La réunion a donc tourné court. Alain Juppé a annoncé par communiqué qu'il renonce. "Les conditions de ma médiation ne sont pas réunies", écrit-il. "Ma mission est achevée". Les trois hommes étaient réunis à l'Assemblée depuis moins d'une heure.

Selon deux sources UMP, Jean-François Copé aurait proposé pendant cette réunion un scénario de "sortie de crise" où il resterait président de l'UMP, tandis qu'Alain Juppé deviendrait président d'une instance exécutive collégiale et garantirait la parité au sein de la direction du parti. Ce scénario a été jugé inacceptable par François Fillon, qui a rappelé qu'il ne reconnaissait pas la légitimité de la commission nationale des recours.

Un peu plutôt dans la journée, Nicolas Sarkozy s'est dit "favorable à toute initiative qui peut permettre de régler la situation" à l'UMP, a indiqué l'entourage de l'ancien président. "Nicolas Sarkozy et Alain Juppé sont en contact téléphonique", a précisé cette même source.

L'ancien chef de l'Etat, qui a donné dimanche une conférence à Shanghaï, devait rentrer dans la nuit à Paris. C'est la première fois depuis le début de la crise à l'UMP que Nicolas Sarkozy fait savoir qu'il intervient sur cette question.


Dimanche 25 Novembre 2012 - 19:51





Nouveau commentaire :
Twitter