Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Grippe H1N1 : le vaccin est bien responsable des cas de narcolepsie


Mercredi 7 Septembre 2011 modifié le Mercredi 7 Septembre 2011 - 23:20

Jeudi, des scientifiques finlandais ont annoncé avoir confirmé le lien entre le vaccin Pandemrix prescrit contre la grippe H1N1 et l'augmentation du nombre de cas de narcolepsie observée chez des enfants, notamment en Finlande.




Cette fois-ci, il n'y a plus de doute : le vaccin Pandemrix augmente bien le risque de narcolepsie. Jeudi, des scientifiques finlandais ont en effet annoncé qu'ils étaient parvenus à démontrer le lien entre la vaste campagne de vaccination organisée lors de la pandémie de grippe H1N1 et la hausse de l'incidence de ce trouble du sommeil. Une conséquence que plusieurs pays parmi lesquels la Finlande et la Suède, avaient dénoncée dès l'été 2010.

En août, ceux-ci avaient en effet tiré la sonnette d'alarme après avoir observé de nombreux cas, alors que cette maladie qui se caractérise par une somnolence excessive est normalement assez rare. De plus, les médecins avaient été troublés par l'âge de la survenue et la sévérité des symptômes, incitant donc les autorités sanitaires à enquêter sur ce lien potentiel.

L'Institut finlandais de la santé et du bien-être (THL) révèle donc aujourd'hui dans un communiqué : "Les groupes de travail nationaux sur la narcolepsie confirment (...) que le vaccin Pandemrix distribué au cours de l'hiver 2009-2010 était bien un facteur de l'accroissement des cas de narcolepsie dans la population des 4-19 ans." En effet, selon les observations, dans cette classe d'âge, les patients vaccinés étaient 12,7 fois plus sujets à la narcolepsie que ceux qui n'ont pas reçu l'injection. Toutefois, l'étude souligne que ces sujets ayant développé la maladie présentaient des prédispositions génétiques. En outre, les chercheurs finlandais ont relevé que le Pandemrix n'avait pas provoqué de narcolepsie chez les enfants en-dessous de 4 ans ni chez les jeunes au-delà de 19 ans, rapporte l'AFP.

Une balance bénéfice/risque positive


Alors que la pandémie de 2009-2010 a provoqué la mort de 44 personnes en Finlande, le THL précise, en accord avec l'Agence européenne des médicaments, que malgré des cas "très malencontreux" de narcolepsie, le Pandemrix est utile et nécessaire. "Selon nos données, nous estimons que le vaccin contre la grippe A(H1N1) a évité 40.000 infections durant la saison 2009-2010 et encore 40.000 lors de la saison 2010-2011", précise ainsi le THL qui rappelle toutefois que le vaccin ne doit être utilisé chez les sujets de moins de 20 ans que "dans les cas où des vaccins contre la grippe saisonnière sont indisponibles et uniquement si l'individu risque de développer des complications."

Mercredi 7 Septembre 2011 - 23:18

Source MaxiSciences




Nouveau commentaire :
Twitter