Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Graves accusations contre l'émission "Tous Ensemble" sur TF1


Mercredi 18 Février 2015 modifié le Jeudi 19 Février 2015 - 22:36

Une femme qui avait fait appel à l'émission "Tous Ensemble" sur TF1 fait part de sa profonde colère après le passage de Marc-Emmanuel et des bénévoles dans sa maison. Celle-ci affirme avoir été victime de vols et dénonce les pratiques de la production qui font tout, selon elle, pour faire pleurer les candidats.




C'est sur le site Basta, qu'Émilie (NDLR: nom d'emprunt) a dénoncé l'émission décrite par TF1 comme venant en aide aux familles dans le besoin. Selon elle, les équipes de tournage n'y vont pas avec le dos de la cuillère et font tout pour les faire pleurer face caméra.

"Un matin, à 9 heures, les camé­ras ont débarqué", se souvient-elle. "Dans l'après-midi, l'ani­ma­teur de l'émis­sion, Marc-Emma­nuel, sonne à la porte. On vous condi­tionne jusqu'à son arri­vée. Quand il arrive, vous craquez, vous pleu­rez. Tout est fait pour l'au­di­mat. On refait les prises vidéos quatre ou cinq fois, on vous demande de racon­ter encore et encore votre histoire".

Ils vous parlent de vos proches morts

"Ils vous parlent de proches qui sont morts, juste avant de vous mettre devant la caméra, ils vous font pleu­rer", dénonce-t-elle. "Ce que vous voyez à la télé, ce n'est pas du tout ce que vous ressen­tez, ce que vous êtes". Mais ce n'est pas tout. Selon elle, l'envers du décor est loin d'être le monde des Bisounours. "Quand on regarde l'émis­sion, on voit des gens qui prennent soin des affaires que vous chéris­sez, qui aident par géné­ro­sité, qui ont le coeur sur la main... Mais beau­coup de nos affaires ont disparu ou ont été cassées".

Quand on tire la chasse d'eau, ça ressort dans la baignoire

Outre ces accusations de vols, Émilie a également déploré les travaux faits dans sa maison. "Dans la salle de bains, les cana­li­sa­tions ont été mal faites, l'eau ne s'écoule pas et remonte dans le lavabo. Quand on tire la chasse d'eau, ça ressort dans la baignoire! Tout était raccordé au même endroit. Un désastre", affirme-t-elle.

"J'ai refait toutes les pein­tures, car au bout de six mois, elles s'ef­fri­taient partout, ainsi que le carre­lage, car ils ont marché dessus pendant qu'ils le posaient, donc forcé­ment", énumère-t-elle de plus belle. "Ils ont aussi oublié des portes. Et enlevé un balcon, sans auto­ri­sa­tion de démo­li­tion. Heureu­se­ment que le maire de la commune n'a pas été trop poin­tilleux". "Je préfère me couper une main que d'avoir encore affaire avec eux", conclut-elle durement.

Nous ne sommes pas faiseurs de miracles
Ce n'est pas la première fois que l'émission fait face à de telles accusations. Contactée par Basta, la société de production s'est défendue en affirmant avoir de faibles moyens. "Nous n'avons aucune légi­ti­mité ni auto­rité dans le domaine de la construc­tion. Les gens imaginent des moyens colos­saux, parce que c'est la télé. Nous ne sommes pas faiseurs de miracles. Et on ne va pas faire un service après vente".
Mercredi 18 Février 2015 - 23:22

Avec 7sur7




Nouveau commentaire :
Twitter